http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Initiation et spiritualité

  • La France de Philippe de Villiers sur Cnews

    images 2.pngSource : émission "En quête d'Esprit" du 13 novembre 2022.

    Sur le plateau de Cnews Philippe de Villiers, le prêtre écrivain Philippe de Mestre et la journaliste Véronique Jacquier nous ont présenté leur France, j'ai nommé cette fille aînée de l'Eglise qui n'est pas toujours fidèle aux promesses de son baptême s'il faut en croire Jean-Paul II.

    J'adore ce genre de récit et je le préfère  à celui de Mélenchon pour qui la France commence avec les massacres de la Révolution et la révolte contre Dieu. Et bien justement parlons-en car c'est là le nœud de l'histoire, à savoir le rapport de la France à Dieu.

    Pour Philippe de Villiers et les Tradis ce rapport est lié à l'église catholique romaine.. Un peu trop  me semble-t-il et sans perspective à l'heure où s'effondre non pas le christianisme, mais bien justement l'institution romaine. Si donc la fille aînée de l'Eglise doit être fidèle aux promesses de son baptême c'est en étant gallicane pour mieux remettre de l'ordre dans la maison France. Napoléon l'avait compris, il s'était saisi de la couronne de la main du pape pour se couronner soi-même. Puis avec le Concordat il remit de l'ordre dans la cité et dans la religion.  Un exemple à suivre faute de quoi nous pourrions retrouver au pouvoir Mélenchon et ses   Sans-Dieu coupeurs de tête.

  • Pitié pour nos curés !

    christ01.jpgAu nom du juste parmi les justes pitiés pour nos curés ! Et qu'ils ne soient plus les boucs émissaires de notre société ex chrétienne !

    Ceci n'est ni une excuse de la pédophilie ecclésiastique en général, ni une remise en cause du rapport Sauvé pour ce qui est de la France, mais trop c'est trop !  Contre l'hypocrisie générale, cette note se veut un appel au bon sens et à la solidarité envers les prêtres catholiques.

    Au nom du bon sens rappelons que les crimes sexuels existent dans toutes les institutions, associations et administrations, et pas seulement dans l'église catholique. Ne soyons pas hypocrites et intéressons-nous à tous les abus sexuels partout où ils existent.

    Enfin et surtout, montrons-nous solidaires d'hommes comme nous, mais détournés de l'humaine condition pour jouer un rôle sacré dont bien peu sont capables. Le prêtre est le nom moderne du chaman de la tribu, l'intercesseur entre le monde des esprits et le nôtre.

    Dans le catholicisme le prêtre intercède entre le plan de l'Esprit et le monde incarné. C'est le sens de l'Eucharistie et la doctrine de la présence réelle de Dieu dans l'hostie. Je ne dirai rien sur le sujet n'étant pas théologien, mais je constate que bien peu d'hommes sont appelés à manipuler le Sacré dans un contexte magique.

    Les vrais chamans se préparent à leur fonction par le jeûne et la chasteté et il est donc normal qu'il en soit de même pour les prêtres, mais peut-on concevoir cette fonction magique du prêtre dans la société qui est la nôtre ? N'est-ce pas trop demander à nos curés, submergés par ailleurs par leur travail de pasteur ?

    Rappelons aussi qu'il existe des femmes chamans et l'on comprendra qu'il est temps que l'église catholique reconsidère la fonction du prêtre sans considération de sexe, mais en tenant compte de l'importance de la sexualité dans la vie humaine. 

    En imaginant un Jésus classé dans la catégorie LGBT l'église catholique réserverait elle le sacerdoce à cette minorité ? En excluant du sacerdoce les neufs dixièmes de l'humanité ? En fait nous ne savons rien de la sexualité de Jésus ; ce qui ouvre la voie à toutes les théologies. 

    Pour conclure il faut rappeler que la pédophilie est une forme de sexualité déviante, immature et débile, que le refus de la sexualité des prêtres par la hiérarchie catholique ne peut que renforcer parmi eux. Plutôt que de s'attarder dans une piteuse repentance l'institution devrait d'urgence réformer le statut des prêtres en l'ouvrant aux femmes, et sans tabous sur la sexualité.

    Cette réforme se fera tôt ou tard, mais en l'attendant soyons miséricordieux envers nos curés. Pitié pour eux ! Pitié aussi pour les vieillards séniles du Vatican incapables de décision et de choix !  Et un immense merci aux saints curés qui parfois entrouvrent la porte du Ciel à des mécréants comme moi !

     

     

     

     

     

  • Humour et religion sur Cnews

    images 2.pngSource: émission " En quête d'Esprit" sur Cnews le dimanche 6 novembre 2022.

    A l'occasion de la sortie de son prochain film intitulé " Reste un peu ! " consacré au problème de la religion, Gad Elmaleh avait été invité par Cnews dans l'émission " En quête d'Esprit", une excellente occasion d'entendre l'humoriste s'exprimer sur le sujet éminemment sérieux du rapport à la foi.

    Il faut être humoriste en effet pour parler sérieusement de la religion faute de quoi l'on tombe facilement dans la bigoterie ou le sectarisme. Ce n'est pas le cas de Gad Elmaleh qui veut aussi nous faire rire à propos de la religion. En effet si j'ai bien compris le film ( même s'il ne sortira que le 16 novembre ) Gad Elmaleh raconte les bouleversements tragi comiques survenant dans une famille juive dont l'un de ses membres est attiré par le catholicisme et la Vierge Marie.  Si j'ai bien compris c'est de lui dont il s'agit, même s'il ne semble pas avoir envie de se faire baptiser.

    Il a raison. En effet  pour être un bon chrétien l'important c'est de savoir partager dans la foi en la Vie  autour  d'un apéro, pardon une kémia, avec des copains et copines de toutes les couleurs et de toutes les croyances. Quant à la Vierge Marie elle était là avant toutes nos religions comme  en témoignent les admirables statues de Vénus préhistoriques et autres symboles de fécondité. La Vierge Marie de Gad Elmaleh ressemble beaucoup à la maman juive traditionnelle. Même si d'autres  verront dans ses manifestations un ovni pas comme les autres...

    Qu'importe si tout cela nous pouvons le partager et nous aimer dans le respect de ce que nous sommes.

    Je conclurai en remerciant Gad Elmaleh de son témoignage et je voudrais rassurer sa famille. Si l'on fait les comptes entre nous juifs et  chrétiens le bilan final est gagnant.  Gad peut bien devenir catho sans se faire baptiser puisque  mon petit fils américain pourtant né de ventre gaulois ( celui de ma fille partie aux Amériques ) est en train de devenir un petit juif libéral qui  apprend sur skype   la prière du Shabbat en hébreu au mécréant de grand père que je suis !

    C'est le Bon Dieu qui se réjouit et ça vaut bien de lever un verre du meilleur vin de  Bourgogne pour célébrer la Vie et la joie de vivre sous le regard de l'Eternel !