http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Christianisme

  • Bock-Côté mieux que le pape.

    images 2.pngDans son édito sur Cnews du mercredi 25 mai dans l'émission de Christine Kelly, Mathieu Bock-Côté  a fait la bonne analyse de la nouvelle tuerie survenue dans une école des Etats-Unis. Au-delà de la question des armes, propre à la société américaine, il a osé parler du mystère métaphysique du mal dans l'âme humaine.

    Des paroles que l'on aurait aimé entendre dans la bouche du pape qui une fois de plus a couru après l'émotion médiatique en se disant " le cœur brisé". Une fois de plus le pape a joué le rôle du pleureur de service au lieu de faire entendre les paroles fortes que l'on aurait pu entendre de lui.

    Pour remplir les églises vides d'Occident, il faut y faire entendre d'autres paroles que celles de l'émotion pleurnicharde et bien pensante. Pourtant le christianisme remet radicalement en cause le train du monde, mais il laisse désormais aux imams de banlieue le soin de le faire. Ne cherchez pas ailleurs la raison de la crise civilisationnelle de l' Occident.

  • Le bouc émissaire du Vatican.

    250px-Antonello_da_Messina_004.jpgNon ce n'est pas  ce Jésus qui, il y a 2000 ans,  fut le bouc émissaire de la caste sacerdotale juive, le Sanhédrin dont les grands dignitaires livrèrent aux Romains le juste qui osait dénoncer leurs turpitudes.

    Non, en 2022 le bouc émissaire s'appelle Benoît XVI, le juste livré en victime expiatoire à  l'opinion publique pour faire oublier les scandales du Vatican.

    Coïncidence ou non, Benoît XVI vient de fêter ses 95 ans dans la solitude sépulcrale du samedi saint 2022.

    A Rome il a disparu, ou presque. Dans les boutiques de bondieuserie on trouve à foison l'image de JP II, le Johny Halliday local,  qui bien que mort comme lui, a encore ses fans et ses groupies. Quant au pape François il semble faire surtout dans le développement personnel désormais, à juger d'après sa littérature aux titres inoubliables comme  " Je te souhaite un sourire " ou encore  "Ose tes rêves !"

    Dans cette église devenue inaudible et  confrontée au désastre de ses mœurs, on comprend la souffrance de Benoît qui a fêté ses 95 ans dans la solitude et l'abandon, dans l'attente de la mort qui approche, comme le Christ.

     " Père pourquoi l'as tu abandonné ? " disent ses amis. D'autres  posent la question posthume de l'abbé Pierre "Mon Dieu, pourquoi ?"  Quant à moi le mécréant je propose  de ressusciter dans l'esprit de Pâques. Dossier à suivre.

  • Pâques créoles.

    250px-Antonello_da_Messina_004.jpgA la veille de cette Pâques célébrons l'éternelle espérance de la vie sur la mort sans trop nous poser de questions au sujet de ce Jésus appelé parfois "Fils de l'Homme" et surtout "Fils de Dieu", l'Eglise nous dit qu'il EST les deux, mais je n'aime pas cette contorsion logique. Oublions  donc l'Eglise et sa vieille histoire incompréhensible,  et contentons nous de croire aux  paroles de Jésus qui nous rappelle que la vie est éternelle et qu'elle n'est possible que dans l'amour du prochain. Toute la religion se réduit à cette proposition.

    Quant à Dieu ceux qui n'y croient pas sont en train de nous envoyer  dans le mur à force de se prendre pour Lui.

    Leur folie est telle qu'ils ne veulent plus ni hommes ni femmes sur  cette terre,  mais des créatures robotisées et transhumanisées. Bel avenir en effet !

    Pour ces inconscients, qui prétendent être le cercle de la raison, tout va bien, et  sans doute votent-ils pour Macron. Tout comme d'autres qui n'aiment pas Dieu, le Dieu chrétien surtout , mais qui pensent qu'Allah est avec eux. J'ai nommé les révoltés qui rêvent de lendemain qui déchantent et qui votent pour Mélenchon et sa France créolisée. ( Cette France qui   outre-mer et en Seine St Denis l'a élu président  au premier tour de l'élection présidentielle )

    Cela vaut la peine d'y réfléchir spirituellement en nous élevant au-dessus du niveau de la politique. Parlons donc un peu de cette société créolisée que Mélenchon appelle de ses vœux, car justement  c'est  dans une famille créolisée et mondialisée que je me prépare à fêter Pâques.

    Entre mon gendre juif américain et ma bru latina nous fêterons une Pâques créole. J'ajoute qu'un autre fils a épousé une asiatique.  Vive Mélenchon alors ?

    Non car Mélenchon oublie qu'une société créolisée  ne peut fonctionner que si elle est unifiée par la culture et l'éducation. Certes mon gendre est  juif et ma bru latina, mais le premier est chercheur et prof d'université à Boston, et la seconde dirige une société américaine….  en Suisse.

    La mondialisation a  donc créolisé ma famille, mais ce n'est pas un problème car tout le monde se comprend,  et pas seulement en anglais mais aussi  en français, aussi bien qu'en espagnol ou en allemand. Pas de guerre de religions non plus entre nous,  car  loin d'être oublié ou rejeté, le Dieu commun est un  Dieu qui interpelle sur les grands défis  éthiques et les frontières ultimes  de  de la science et de la conscience.

    Vive donc la créolisation  des élites mondialisées ! Mais sous réserve que ces élites ne soient pas submergées par la barbarie qui s'étend depuis les territoires de misère matérielle et  culturelle où chacun affronte chacun pour survivre dans un univers cannibal. Dans ces zones de non droit particulièrement créolisées prévaut le retour au tribalisme le plus primitif.

    Sur le sujet Mélenchon se trompe, et nous trompe, par démagogie ou angélisme,  et c'est Eric Zemmour ou Marine Le Pen qui ont raison parce qu'ils  sont réalistes et connaissent la loi des grands nombres. S'ils ne sont pas écoutés  lorsqu'ils demandent  que la France et  l'Europe ne reçoivent plus toute la misère du monde, la créolisation non maîtrisée des sociétés européennes pourrait aboutir  aux pires régressions.

    Peut-être me direz-vous, mais la morale chrétienne  ne nous incite-t-elle pas à  accueillir l'étranger ? S'y refuser n'est-ce pas trahir le message chrétien ? Certes et nous sommes tous invités à fêter une Pâques créole et mondiale,  mais il faut aussi  ne pas oublier que pour  accueillir des invités,  la maison doit être  en ordre. Or la maison France  ne l'est pas,  tout  comme le reste de l'Occident. Mettons donc d'abord de l'ordre dans la maison et décorons-là chrétiennement du  bouquet de Pâques , alors,  et alors seulement,  nous pourrons accueillir dignement l'étranger.