http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Christianisme

  • Les deux librairies.

    Bible de Guytenberg.JPGElles sont toutes deux situées près de la cathédrale Notre Dame, en plein centre de Nice. La première fut longtemps la branche locale de "La Procure", ce réseau de littérature catholique officielle. Elle est en vente depuis deux ans.

    La seconde a ouvert ses portes un peu plus loin, à la lisière de ce quartier de la gare où viennent s'échouer les vrais et les faux touristes du monde entier. Elle s'intitule " Le message" et c'est tout ce qu'elle dit d'elle-même en français, le reste est écrit en arabe et,outre le Coran, on peut y trouver à peu près tout ce que l'Orient peut offrir. 

    En ce qui me concerne ni l'une ni l'autre ne me sont d'aucune utilité. Je me suis adressé à la première il y a deux ans pour y apprendre sa prochaine fermeture dans une atmosphère lugubre et, bien sûr, je  n'y ai pas trouvé le livre que je cherchais, intitulé  " Le troisième Temple ", il n'avait pas l'Imprimatur je suppose.

    Quant à la seconde elle appartient à une autre culture, une culture qui pourrait menacer la mienne si elle ne retrouve pas la foi en ses propres Ecritures, mais à condition de les comprendre dans le monde qui vient et non selon celui d'hier. Mais ceci est une autre histoire. Suivez mes notes théologiques sur le sujet. Je vous les annonce pour les semaines prochaines.

  • Jésus pas tout à fait blanc ?

    christ01.jpg Jésus ne pouvait pas échapper à la vague iconoclaste qui balaie le monde en ce moment. Aux dernières nouvelles l'archevêque de Canterbury y va de sa larme repentante pour les nombreux portraits de l'époque victorienne représentant un Jésus blond aux yeux bleus, vrai prototype de la race nordique.

    Jésus était vraisemblablement plutôt foncé de peau mais peut-être avait-il les yeux bleus, pourquoi pas ? Et quelle importance ? Jésus est le symbole de tous nos fantasmes, de tous nos espoirs et désespoirs qui nous font humain. N'est-ce pas cela l'important ? Le reste n'est-il pas que littérature religieuse ou politique selon l'humeur du temps ?

    Faut-il alors s'échauffer  en tant que noir parce qu'on le voudrait noir de peau ?

    Et d'ailleurs si Jésus n'est pas assez noir pour certains, qu'ils se consolent avec sa mère souvent représentée  en Vierge Noire. J'imagine que certains blancs  pourraient s'en émouvoir. En fait  génétiquement  la mère de Jésus n'était  probablement pas plus négroïde que Jésus n'était nordique !

    Triste en tout cas que ce mouvement iconoclaste qui prétend faire table rase de toutes nos représentations au nom de je ne sais quelle rage de dent identitaire. Plutôt que de nous dresser les uns contre les autres nous avons tellement mieux à faire ensemble pour notre bien commun et celui de notre petite planète terrienne.

    C'est cela la leçon de Jésus ou de ET si vous préférez.

    Vous imaginez un peu ce que ET doit penser de nous en ce moment ? Croyez-vous qu'il ait envie de contacter les débiles attardés que nous sommes encore ?

     

  • Humanitarisme et retour aux catacombes.

    51512555-tete-de-pythagore - Copie.jpg

    L'enfer est pavé de bonnes intentions dit-on , de ce point de vue l'humanitarisme est une invention du diable. Les interventions militaires occidentales menées au nom des droits de l'homme au Moyen-orient et en Libye ont déstabilisé la méditerranée et provoqué le chaos migratoire.

    Mais le pape, ce grand ami des migrants, n'a toujours pas compris. En lisant  une récente interview accordée par lui à la BBC  on comprend que dans le monde post covid son seul souci est le sort des pauvres, lisez  migrants  et autres damnés de la terre. Dans son interview il  nous invite à descendre sous terre pour passer  d'un monde hyper virtualisé dépourvu de réalité charnelle pour nous mettre dans leur peau. 

    Je cite la phrase anglaise " Go down into the underground, and pass from the hyper-virtual, fleshless world to the suffering flesh of the poor "

    On peut être d'accord avec sa critique d'un monde virtuel et désincarné dont  il nous faut effectivement  redescendre, mais le petit virus s'en charge, il est train de faire exploser en vol le transport aérien qui ne va pas redécoller de si tôt. Pour un retour sur terre c'est brutal mais ce n'est pas son problème, lui  il veut que nous passions sous terre, bref il rêve d'un grand retour aux catacombes.

    Le pape est  dans son optique chrétienne, mais est-il conscient de ce  qu'elle implique  politiquement ? Consciemment ou non il appelle au retour aux catacombes, là où se retrouvaient  les esclaves et les méprisés de Rome. Ceux-là même  qui substituèrent  l'église au pouvoir impérial romain.

    Sauf qu' aujourd'hui la situation est l'inverse de celle d'il y a 2000 ans, l'église catholique  est un pouvoir,  mais un pouvoir moribond, et ce n'est pas en se tournant vers les modernes esclaves qu'elle retrouvera sa puissance perdue.

    Les propos du pape sont cependant prophétiques et  ils annoncent des temps difficiles devant nous, une raison de plus pour provoquer une réaction au sein de l'église catholique de la part  de ceux  qui veulent  une institution efficace et lucide, débarrassée de la pensée  subversive d'un pape gauchiste.