http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ovnis

  • Croyez-vous aux Ovnis ?

    vatican-preparait-divulgation-vie-extraterres-L-EMhVdo.jpgSource  La revue  "Inexplorée"  N° 34 .Article de Morvan Salez.

    Nous vivons une période de transformations  extraordinaires qui  émerveillent les enfants de l'Eternel que nous sommes. Nous vivons aussi le début d'un âge de l'humanité qui voit  la Religion apparaître au-delà des religions.

    Cela n'empêche pas bien sûr les catholiques de rester enfermés dans leurs querelles de bénitier, les musulmans dans leur obscurantisme et les juifs dans leur racisme spirituel. Rien de nouveau du côté des religions dites monothéistes.

    L'Asie religieuse est moins enfermée dans des concepts mythiques et dogmatiques, en particulier le bouddhisme qui se moque même de toute conceptualisation au nom de la maya,.... l'illusion universelle. C'est bien ainsi en effet qu'il faut considérer nos concepts religieux et les autres.

    Les  religions restent toutefois  des voies spirituelles  pour qui a la sagesse de les concevoir  ainsi. Elles  sont  des cadres culturels pour des démarches intérieures infinies au cœur de la conscience, là où se trouve la Religion, c'est à dire ce qui relie à soi-même et à l'Eternel.

    C'est également à ce niveau de la relation intérieure de la conscience à l'univers et à  soi-même que se situe la réalité des ovnis aussi abracadabrantesque qu'elle soit parfois. Si vous croyez à la réalité des ovnis vous êtes dans la Religion qui est aussi la limite ultime de la science dans la banlieue de Dieu. Cela vaut explication.

    En 1968  le  célèbre rapporte Condon  établi pour le compte de l'armée de l'air américaine, concluait encore à l'absence de preuves concernant cette réalité. Ainsi fut rejetée une masse d'information jugée absurde selon les critères de la raison et du bon sens commun A cette époque  les humoristes s'en donnaient à cœur joie avec les histoires de petits bonhommes verts.

    Heureusement des chercheurs plus libres de leurs hypothèses ont compris qu'un esprit ouvert est essentiel dans la recherche sur le phénomène et aujourd'hui nous sommes enfin parvenus au cœur du débat qui,  sur le sujet, oppose les partisans d'une explication purement psychologique et les avocats d'une matérialité littérale.

    C'est un vieux débat illustré par les craintes exprimées par Stephen Hawking peu avant sa mort au sujet des extraterrestres. Il déconseillait de tenter de leur envoyer des messages considérant qu'ils pourraient ne pas être amicaux et avoir envie d'employer leur avance technologique pour nous exploiter ou nous asservir. S'il est vrai que des ogives nucléaires ont été désamorcées en lien avec le phénomène, celui-ci parait bien intentionné et semble surveiller tout particulièrement nos activités nucléaires et guerrières.

    Avec tout le respect dû au génie de Stephen Hawking son approche du phénomène est purement scientifique et exclut toute dimension de nature morale et spirituelle. Or il se trouve que la réalité des ovnis est attestée depuis que l'humanité existe, elle aurait donc dû être asservie depuis longtemps par le phénomène. Il n'en est rien ; ce qui renvoie à une vision spirituelle de sa nature et à des interprétations de nature religieuse comme à Fatima, cet ovni pas comme les autres, associé à l'archétype catholique marial.

    A Fatima les petits voyants connaissent une expérience épiphanique, exactement  comme les personnes enlevées et transportées aux limites extrêmes de la réalité physique. "C'était comme se retrouver face à face avec l'infini" relate une enlevée.

    L'expérience mystique n'est donc pas réservée aux personnes appartenant à une religion,  mais elle relève de la nature même de ce que nous sommes, c'est à dire des êtres ayant une dimension d'infinitude immortelle.

    Plutôt rassurant n'est-ce pas ?  Et cela vaut bien de rendre grâce à Dieu tous les matins en se levant, et tous les soirs en s'endormant, mais surtout ne perdons pas de temps à fonder une nouvelle religion !  

     

     

     

  • Vierge de Fatima contre Vierge de Kazan ?

    téléchargement (9).jpgLes apparitions mariales sont des phénomènes complexes qui relèvent de plusieurs grilles de lecture   (voir d'autres  notes de ce blog sur le sujet). En lecture chrétienne le phénomène est un message apocalyptique, message qui devient politique dans le contexte culturel catholique romain ou orthodoxe.

    Cela est le cas en ce moment suite à la guerre en Ukraine. Le 15 mars le pape a annoncé sur Twitter qu'il consacrerait la Russie et l'Ukraine au cœur immaculée de Marie. La consécration sera accomplie le 25 mars au cours de l'office pénitentiaire de 17 heures dans la basilique Saint Pierre.

    Cette consécration n'est pas une nouveauté mais plutôt un nième épisode d'un feuilleton qui remonte aux apparitions de Fatima de 1917. La consécration de la Russie fait référence au deuxième secret confié par la Vierge aux petits voyants portugais.

    Le message est révélé en 1942, pendant la seconde guerre mondiale et il y est question de la conversion  de la Russie, vœu exaucé aujourd'hui puisque la Russie est redevenue très religieuse et l'on dit même que Wladimir Poutine serait  sur un chemin de conversion. Il est fort dévot et grand ami de Kyril le Patriarche orthodoxe de Moscou.

    Cela n'empêche pas la guerre en Ukraine et le retour de la vieille alliance  du sabre et du goupillon.

    Le pape renouvelle donc l'opération  "message de Fatima", en y incluant l'Ukraine. Mais il se trouve que les Russes sont aussi des dévots de la Vierge Marie, mais à Kazan, pas à Fatima. Faut-il en conclure que  le pape et Kyril, le Patriarche orthodoxe de Moscou, ne prient pas la même Mère de Dieu ?

    Vierge de Kazan contre celle de Fatima alors ? Sans oublier celle de Medju Gorje qui se permet de  critiquer le Vatican ?

    Dieu et sa mère choisissent-ils leur camp ? C'est une vieille histoire. Déjà  pendant la guerre de Troie les dieux de l'Olympe étaient divisés, les uns prenant parti pour les Grecs et les autres pour les Troyens. Les hommes ne changent pas, la religion non plus.

     

     

     

     

  • La Vierge Marie sur Cnews

    téléchargement (9).jpg

                                                       (Source " En quête d'esprit" du 13 02 2022 sur Cnews.)

    "En quête d'Esprit" n'a pas  été loin dans son enquête et n'a réuni sur le plateau que des esprits conformistes et peu curieux sur le sujet.

     Les  intervenants de l'émission ont toutefois mentionné  les phénomènes non retenus par l'église catholique et attribués au diable; ce qui est pratique faute de meilleures explications. Le plus souvent  il s'agit d'hallucinés ou de simulateurs. 

    Plus intéressants parmi les phénomènes non retenus par l'église catholique sont ceux critiques à son égard, comme les messages reçus à Medju Gorje par exemple.  Il est évident que pour une église censée représenter Dieu, tout message critique envers elle ne peut qu'être d'origine diabolique. Au sujet de Medju Gorje les intervenants de Cnews n'ont pas pipé mot, afin sans doute de ne pas ajouter à la confusion qui règne dans le monde catholique.

    La science peut-elle nous aider ? Elle le devrait si elle ne considérait pas avec suspicion les scientifiques qui  s'intéressent un peu au sujet,  de loin le plus souvent, comme ce fut le cas du psychiatre Carl G Jung.

    Selon ses recherches  les apparitions mariales sont un phénomène archétypal  parmi d'autres, mais Carl G Jung ne chercha pas à en savoir plus, il  avait déjà assez d'ennemis parmis ses confrères sans se mettre à dos l'église catholique. 

    Dommage, car son enquête l'aurait conduit dans le domaine associé des Ovnis ( qu'il aborda), jusqu'aux origines de l'humanité. Loin d'affaiblir la foi mariale une telle curiosité  ne pourrait que la renforcer car la Vierge est cosubstantielle à  l'humanité. Et cela depuis les cultes des premières Vierges Mère préhistoriques jusqu'à nos jours, en passant par  le culte d'Isis, celui d'Arthémis ou de Tanit , sans oublier les fées et autres dames blanches du panthéon celtique.

    Depuis toujours une  Bonne Dame ou Bonne Mère veille sur le monde, peu importe son nom. C'est ainsi que la mère de Jésus est devenue la Vierge Marie catholique. Elle n'en demandait pas tant, tout comme son fils devenu Fils de Dieu, mais la foi se fonde sur des représentations sacrées que l'on ne déconstruit qu'au risque mortel de la fin des civilisations. Ce qu'à Dieu ne plaise !