http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Agenda

  • Mayotte, Seine St Denis ou la stupidité jacobine et européiste.

     

     

    images (6).jpg Ne nous y trompons pas ce qui se passe à Mayotte en ce moment préfigure ce qui nous attend en Seine St Denis demain si les jacobins continuent de gouverner ce pays. Ce fut François Hollande qui fit de Mayotte un département français au même titre que la Corrèze, tout en niant l'identité de l'Alsace qu'il absorba dans un Grand Est devenu la banlieue de Paris, ou plutôt de la Seine St Denis.

    Après François le simple,  Macron le pieux ,(fidèle de la "religion" de Bruxelles ), continua la même politique de submersion migratoire avec les résultats que l'on sait.

    Aujourd'hui Mayotte, demain la Seine St Denis, les barbares sont dans la place et débarquent chaque jour avec la bénédiction du pape et l'aide des ONGs. Pitié pour la France !

  • Thanksgiving franco américain/ Franco american Thanksgiving.

    téléchargement (1).jpgLa fête nationale américaine m'importe peu, tout comme le 14 juillet ou Halloween, car ces célébrations ne sont que politiques ou commerciales. Au contraire Thanksgiving n'est pas seulement la prière  des premiers colons américains  remerciant Dieu de leur première récolte, c'est aussi une prière universelle d'action de grâce.

    Thanksgiving est aussi une prière très actuelle  car un monde ancien est derrière nous et nous sommes nous aussi des  pionniers en terre inconnue. Nous ne pouvons que rendre grâce à Dieu du jour qu'il nous donne et lui confier notre avenir. Et cela peu importe nos origines et nos religions !! 

    J'ai donc fêté Thanksgiving en communion avec ma famille américaine, celle de ma fille devenue  américaine par  le mariage mais aussi par ambition  dans le plus pur esprit pionnier, laissant   derrière elle la vieille France de ses racines.

    J'ai donc fêté Thanksgiving avec l'association France-Etats-Unis dans un de ces hard rock restaurants qui proposent leur cuisine internationale  dans un jargon mi anglais   mi espagnol, mi asiatique qui interdit de savoir ce que l'on a dans son assiette. Heureusement qu'à Thanksgiving il y a la dinde ; ce qui rassure tous ceux qui comme moi,  n'aiment pas jouer les dindons de la farce quand ils vont au restaurant.

    Je conclurai en souhaitant  que l'Amérique sache retrouver l'esprit religieux et pionnier de Thanksgiving. et l'inspirer  à l'Occident. L'Amérique est non seulement notre alliée mais aussi et surtout elle est notre culture, et c'est avec elle que l'Occident sombrera ou rayonnera de nouveau sur le monde.

    Mais pour cela avec l'Amérique nous devrons en finir avec  la culture de la négation de soi ( Cancel Culture), pour  aller plus loin vers les  frontières  de l'avenir qui sont d'abord celles de la Connaissance. Là encore l'Amérique est en avance.   Contrairement aux nôtres,  ses meilleurs savants et philosophes ne sont pas embourbés dans le matérialisme du 20 è siècle.

    J'en veux pour preuve les philosophes analytiques américains ou encore les scientifiques de la Gnose de Princeton. Mais ceci nous entrainerait trop loin. Pour l'heure, ici et maintenant,  rendons grâce à Dieu  !

     

    To me Bastille Day, Independence Day or Halloween are no big deal compared to Thanksgiving Day.  Unlike  these merely political or commercial celebrations, Thanksgiving  is more than the celebration of their first crop by the first american pioneers, it is a prayer.

    Thanksgiving is a universal prayer for our present days and our uncertain future . An old world is behind us and we too  are like pioneers in a new land where we can only give thanks to God for the blessings of the  present day, and trust him for the future. No matter our origins or our religions !

    I have shared Thanksgiving  with my american  family, or rather my daughter's american family.  As a matter of fact my daughter has become american through marriage and  an  ambition that drove her to America with pure pioneer spirit  leaving behind her the old France of her roots.

    That is why I have celebrated Thanksgiving Day with the Franco American Association. The event took place in a hard rock  restaurant which proposes its food  in an international jargon  nobody understands,  so that you never know what you  have got in your plate. But no problem,  on Thanksgiving Day, you are sure  there is turkey on the menu, so you will not be  a fool for your pains.

    As a conclusion I suggest America would propagate the religious and pioneer spirit  of Thanksgiving. America is not only our ally, it is also our culture, and it is with America the West will go down,  or inspire the world again.

    But to achieve  that goal  with America,  we must get it over with Cancel culture  so that we can move forwards towards the new frontiers of the future which are above all of those of knowledge. There again America is leading. Unlike ours , its best scientists and philosophers are not stuck  in the quagmire of 20 th century materialism. As a proof of  it let us  mention the american  analytical philosophers or the scientists of the group called 'Princeton gnosis'. But this would take us too far. For the present time here and now let us give thanks to God !

     

     

     

     

     

  • Les JO du ridicule ? ...Ou de tous les dangers ?

      121894_fr_lestroissi.jpgParce que les JO sont organisés par la France faut-il ne rien dire, ne rien voir et ne rien entendre sur le sujet ? Et cela de peur de passer pour anti sportif ou mauvais patriote ?

    En tout cas ça commence mal. La présentation des deux "Phryges"   ( Qu'est- z aco ?) annonce des jeux placés sous le signe du bonhomme Michelin et de Disney Land, ça promet !

    Quid du coût ? Quid de la sécurité ? Quid de la tenue de jeux si la guerre continue en Ukraine ? Les JO impliquent d'énormes enjeux financiers, sécuritaires et énergétiques s'ils continuent d'être préparés sur le mode festif et gaspilleur habituel. Les jeux de Londres ou d'Athènes ont été des fiascos financiers dans un contexte international plus favorable que celui d'aujourd'hui, et faut-il rappeler que la France était seule à vouloir organiser les JO ?

     Ajoutons que les jeux grecs étaient un espace de paix entre les cités grecques qui renonçaient à leurs querelles pour un temps. Or nous constatons que la politisation croissante du sport ne permet pas d'organiser des jeux sereins aussi longtemps que dure le conflit en Ukraine. Si la situation devait s'aggraver la France aurait un bon prétexte pour les annuler ou les organiser de manière totalement différente en refusant l'emprise de la pub et de l'argent, et dans le respect de l'environnement et de la sobriété énergétique

    Les Français aimeraient donc être informés sur la préparation de ces jeux et non pas infantilisés par des bibendums obèses. Cela exige un débat démocratique. Mais sur le sujet c'est le silence radio, et toute question ou critique semble interdite.

    Qu'attend donc Mme Hidalgo pour s'exprimer, elle qui ne voulait pas de ces jeux ? Qu'attend-elle pour se faire entendre avant de déclarer Paris en faillite ?