http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Agenda

  • Agnostique, catholique, gallican,constructeur du Temple. (ref 07 )

    200px-Celtic_cross_Knock_Ireland.jpg

    Comme je l'ai expliqué en anglais dans la note 06, face aux a priori de la science et de la religion, et pour sortir de l'agnosticisme qu'impose la raison, j'ai décidé de parier sur Dieu, sur son grand dessein  et sur les lois qui gèrent la création. Pas besoin de religion pour cela, le saut de la  confiance en la Vie et dans ses lois est le vrai saut de la foi. Permettez à l'agnostique en moi de l'expliquer.

    Agnostique je suis  parce que ma raison peut décrire les phénomènes mais ne peut rien dire sur la réalité ultime. Mon gendre ( chercheur en mathématique fondamentale appliquée à l'astro physique), sourit quant à la possibilité de la science d'apporter des réponses qui ne soient pas que des probabilités. Agnostique envers la science comme envers la religion je suis. Mais comme j'ai parié sur le grand dessein de la Vie, je préfère parler du grand dessein de Dieu pour dépasser l'agnosticisme de ma raison et donner du sens à mon inexistence. Une religion m'est inutile en mon for intérieur mais j'ai choisi d'en avoir une  pour m'inscrire dans une continuité culturelle et identitaire, fondement de toute société et de toute politique. Sachons  reconnaître que les religions ne sont que des discours organisés assortis de code de conduite, mais des discours et des codes nécessaires à toute vie collective. Né en France dans une culture marquée par des siècles de christianisme catholique j'y reconnais mon identité. En religion je me définis donc comme catholique.

    Catholique je suis  mais je précise que  par catholicisme j'entends toutes les voies sincères de la conscience qui mènent à la Vie, à cette Vie qui nous aime si nous l'aimons. Mais remplacer le mot Vie par Dieu c'est plus commode pour comprendre le Grand Dessein.  Dieu n'est  qu'un mot religieux nécessaire pour fonder tout discours religieux." Au début était le Verbe et le Verbe était Dieu"  (évangile de Sain Jean) Dieu n'est qu'un mot mais qui change tout...éternellement.

    Catholique je suis mais gallican et non pas romain car Rome avec  son dogmatisme et son institution archaïque relève du patrimoine plus que de la religion vivante, le catholicisme romain est en voie de muséification. J'ai donc choisi un catholicisme pragmatique conciliant la tradition rituelle et la liberté intellectuelle. J'ai choisi le juste milieu entre le protestantisme et le catholicisme romain. L'anglicanisme en Angleterre et sa version française le gallicanisme. Je prie en français  avec d'autres chrétiens dans la tradition catholique gallicane et celte de mon pays.

    Mais je peux aussi prier  avec d'autres, qui ne sont pas chrétiens, d'autres  de toutes origines et de toutes religions qui comme moi aiment la Vie et lui font confiance.

    Je prie avec ceux qui prient autrement que moi, mais qui comme moi veulent  construire la maison du Dieu  Vivant sur terre. Voici pourquoi je me veux aussi constructeur du Temple de l'humanité.

    Constructeur du Temple je suis.  Pour cela il suffit de partager un Notre Père autour d'une Bible ou d'un autre livre sacré des fils d'Abraham, puis de se mettre ensemble  au travail pour que chacun apporte humblement sa pierre à l'édifice commun.

  • The Grand Design (ref 06)

    51512555-tete-de-pythagore - Copie.jpgTo whom it may concern.

    My son in law happens to be a  promising brain who does research work at Imperial College in London.  But may be he is not  so smart after all. First he married a little pest who happens to be my cherished daughter, and second he grossly overestimated the old  fool I am. As a Christmas present he offered me Stephen Hawkings' latest book "The Grand Design".

    Because I am an old fool  I was stupid enough to face the challenge of reading " The Grand Design". Even though I have some notions about quantic physics, I humbly admit I was not able to understand much about the Model-dependent-theory, the multiverse, the top-down theory and the sort of stuff that makes my son in law vibrate. There are not many like him, they  are about eighty in the whole world, who are able to communicate on that sort of thing.

    And yet even though I am an old fool I feel enthusiastic about this book. To put it simple I did not understand the words but I liked the music of this book. The music of the stars of ancient religion.

    That 's the core of it : it 's all about religion. But in this book the word religion is taboo, like the word God. A scientist wouldn't like to look like a poet if he used the taboo word. And yet André Breton would appreciate the surrealistic stuff you can read in this book. Let me quote page 227 and you will understand what I mean :

     " Because there is a law like gravity the universe can and will create itself from nothing....   spontaneous creation is the reason why there is something rather than nothing, why the universe exists, why we exist. It is not necessary to invoke God to light the blue touch paper and set the universe going"

    Comment  There is indeed no need to invoke God but why is there such a law that creates a universe out of nothing ? And what is the Grand Design for ? 

    I like the music of the book because it is the music of angels chanting God's glory in the multiverse. This is my religious bias, it is an a priori, just as the book concludes on an atheistic a priori. Religion and science are rooted in a priori.

    But since neither religion nor science can bring any certainty you cannot escape Pascal's bet to account for the Grand Design. As for me I bet on God and on a rational religion.  I will tell you more about it in the next post (ref 07).

     

  • La vocation spirituelle de la France.

    000001_0.jpgLa vocation spirituelle de la France est une idée catholique et irrationnelle; c'est pourtant cette idée folle qui a permis à Jeanne d'Arc, mais aussi à De Gaulle, de changer radicalement la situation du pays à un moment critique de son histoire. C'est une idée folle mais c'est une idée qui fonctionne quand la France est en crise.

    Or la France est en crise, plus que d'autres nations, elle  est confrontée au défi de l'islam pour des raisons historiques. 

    Pour le meilleur et pour le pire la France est liée à l'islam. C'est de France qu'est partie la croisade, et ce sont les Francs qui ont entrainé toute l'Europe dans l'aventure des croisés. Ce sont des Francs qui régnèrent à Jérusalem et  à Saint Jean d'Acre les derniers défenseurs de la Terre Sainte étaient des Templiers francs.

    Aujourd'hui, depuis le 11 septembre 2001, l'islam est en guerre avec lui même, mais aussi contre nous. Nous ne pouvons plus détourner les yeux car nous sommes concernés. Nous sommes concernés dans nos banlieues mais aussi dans ce Moyen orient que nos gouvernants couards et aveugles abandonnent aux Américains et aux Russes.

    De quoi s'agit il ? Simplement d'aider les musulmans à reconquérir avec la France la paix et la démocratie, au Moyen-Orient et dans nos banlieues. La France en a tout autant les moyens qu'un Poutine ou les Américains, il lui manque seulement de retrouver sa  foi en elle même. C'est d'abord un défi spirituel qui lui est lancé et qui exige d'elle d'être innovante, dans le domaine politique et sociétal bien sûr, mais d'abord au plan intellectuel et spirituel. Elle doit pour cela mettre l 'esprit critique et rationnel de Voltaire au service d'une foi combative sur le modèle de celle de Saint Bernard.

    La rationalité au service de la foi est une vocation française, gallicane, catholique mais non romaine, fondée dans l'Esprit du christianisme, non dans sa lettre, et encore moins dans ses dogmes souvent contestables.

    Qui peut porter un tel projet alors que monte la marée et que s'agitent les courants mauvais ?   Les politiques ? Pourquoi pas, même si avec eux nous risquons de rester dans le ..vœu pieux. Je crois pour ma part aux initiatives venues du cœur de notre société, et là je voudrais citer l'association Coexister qui réunit des jeunes chrétiens, juifs et musulmans autour d'un projet de vivre ensemble. Sur le sujet suivre le lien http://www.coexister.fr