http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Initiation et spiritualité - Page 5

  • Ni Dieu, ni maîtres, ni enfants.

    images0Y5BY9PQ.jpgNi Dieu, ni maîtres, ni enfants.. seulement moi, moi,  moi,  c'est à dire rien, rien de rien . Circulez il n'y a plus rien à voir. Est-ce la fin  de l'Occident ?

    C'est en tous cas  le grand naufrage de l'Occident athée, matérialiste et hédoniste. En France particulièrement. Selon un récent sondage, 51 % des Français ne croient pas en Dieu. Ils ne croient pas non plus à la politique et  ne vont pas voter. Mais surtout ils ne croient pas en l'avenir et ne font plus d'enfants.

    Pas tous cependant.  Les derniers  catholiques et les juifs croyants qui ne sont pas encore partis en Israël, continuent de croire en Dieu et à la vie, ils  votent et s'engagent pour défendre leurs valeurs à la "Manif pour tous"

    Et puis il y a  les  jeunes musulmans. Eux aussi croient en Dieu, font des enfants et s'engagent pour leurs valeurs, y compris parfois  à coups de bombe.

    L'avenir appartient aux religieux, c'est à dire à ceux qui ont la foi et continuent la vie.

    Tirez en les conclusions politiques que vous voulez. Les miennes ne sont pas  politiquement correctes, du moins pas encore.

  • Eric Zemmour à l'épreuve de la morale judéo-chrétienne

    i-media-266-eric-zemmour-homme-abattre-588x330.jpgEric Zemmour attaque le magazine " Paris Match" qui a fait sa une de couverture  le montrant au bain entourant de son bras une tête féminine.

    Eric Zemmour a droit à se baigner tranquillement et il a raison de défendre sa vie privée.

    Le problème est que s'il prétend diriger la France un jour il n'aura plus de vie privée et doit dès à présent savoir comment il entend concilier sa vie privée et cette culture judéo-chrétienne qu'il prétend défendre car il y voit à juste titre le fondement de notre civilisation.

    Le libertin DSK n'avait pas ce souci mais Eric Zemmour prétend défendre une culture judéo-chrétienne dont il ne respecte  pas la morale apparemment. En fait cette affaire a simplement banalisé le candidat potentiel. Comme la plupart  il apparait pour ce qu'il est, un simple être humain pas particulièrement héroïque, un vieux mâle blanc dominé par sa sexualité.

    Et alors me direz-vous  cela n'empêche pas qu'il a peut-être l'étoffe d'un grand homme politique !

    Pas à mes yeux, un grand homme politique doit aussi,et d'abord,maitriser sa sexualité afin qu'elle ne l'aveugle pas et ne l'affaiblisse pas. Là encore rappelons le cas DSK. Ce dernier était tellement impliqué dans une affaire de c...avec une dame hongroise ..qu'il ne vit rien venir de la crise financière !

    Le lucide Eric Zemmour a  une longueur d'avance en bien des domaines mais dominé par son ubris il pense   que la morale judéo chrétienne qu'il défend ne vaut pas pour lui. Pas grave me direz-vous encore l'histoire de l'église catholique n'est elle pas celle d'une énorme imposture morale avec ses papes putassiers et machiavéliens  qu'affectionne Eric Zemmour ?

    Hélas oui mais  cette morale est aussi celle d'un De Gaulle qui n'invitait ses amis à l'Elysée que sur ses propres deniers et qui jamais ne trompa sa femme. La grandeur de De Gaulle c'est aussi l'incarnation de cette morale indissociable de cette culture judéo-chrétienne menacée que  prétend défendre Eric Zemmour.

    Pour conclure souhaitons bonne chance à Eric Zemmour s'il doit être candidat car il faut lui savoir gré d'avoir propulsé dans le débat public les questions fondamentales  que la classe politique prétend ignorer. Quant à savoir s'il est l'homme que la France attend c'est un autre débat. Et si d'ailleurs la France attendait une femme et non un vieux mâle blanc ?

     

     

  • Les bonnes questions de Cnews.

    Cnews.pngLe succès de Cnews tient au fait que cette chaîne pose les questions qui intéressent les auditeurs. Cela est le cas aussi dans le domaine spirituel et religieux avec l'émission "En quête d'esprit".

    Hier soir l'émission  réunissait  un petit monde très catho, j'ai nommé un curé, un ancien commando de marine qui croit à la transcendance, une journaliste BCBG ( il y en a peu, cela mérite d'être souligné ) et un enseignant catholique.

    La question a été posée de savoir s'il  existe une culture commune sans Dieu. Diable  quelle audace ! Et tout ce petit monde catho de tourner autour du pot pour ne pas dire la vérité, pour ne pas donner la bonne réponse, c'est à dire remettre  en cause la laïcité, cette tarte à la crème médiatique de tous les plateaux où l'on parle pour ne pas agir.

    Remettre en cause la laïcité voilà précisément de quoi gêner beaucoup nos cathos qui prirent beaucoup de peine à expliquer que la laïcité est fondée...dans le christianisme.

    C'est parfaitement exact mais cela n'est d'aucune utilité pratique face à nos musulmans ( car c'est bien d'eux dont il s'agit derrière la notion de culture commune). Les musulmans en effet  ne tournent  pas autour du pot. Dieu est au cœur du projet culturel et sociétal ou il ne l'est pas.

    Ils ont raison car il n'y a de Dieu que Dieu et le reste n'est que littérature ! Nom de Dieu !