http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le vieux templier

  • Sans le latin, sans le latin......

    images (19).jpg"Sans le latin, sans le latin la messe nous emm…." chantait Georges Brassens qui jamais ne mettait pied à l'église.  50 ans plus tard, avec ou sans latin,  la messe ne fait plus recette et ce n 'est pas le motu proprio papal contre la messe en latin qui va arranger la situation.

    Que veut ce pape ? Quand toutes les vieilleries de l'église auront été évacuées chez Emmaüs, quand l'édifice sera vide que fera-t-il de l'espace ainsi libéré ? Un refuge pour migrants musulmans ?

     

     

  • Les enfants d'abord !

    téléchargement.pngCe n'est pas être " réactionnaire" que  défendre les droits des enfants face aux dérives sociétales. De récentes et violentes émeutes à Los Angeles ( 5 juillet ) nous le rappellent.

    De quoi s'agit-il ?

    De la plainte d'une femme  qui avait emmené sa fille de 6 ans dans un hammam pour femmes et qui n'avait pas apprécié de s'y  trouver soudain face à une personne barbue et portant pénis. La dite personne prétendant être une femme, il en résulta une situation inconfortable lorsqu'elle  est entrée dans le bain à bulles près de la petite fille.

    Suite à la plainte de la mère auprès de la direction de l'établissement les milieux Antifa avaient réagi par de violentes émeutes. Et ici on ne comprend plus car les mêmes qui se mobilisent volontiers pour accorder des droits aux animaux semblent oublier que les enfants aussi méritent le respect. Et que dire des mouvements féministes ? Où est l'intégrité d'un hammam de femmes si barbes et pénis y sont présents ?

    Tout autre commentaire serait superflu mais à mon âge j'ai sans doute rien compris. Je ne suis qu'un vieux mâle blanc hétérosexuel.

  • Opium, religions et réalité.

    sans-titre.png"La religion est l'opium du peuple" selon le prophète Karl Marx. C'est  vrai sauf que  les disciples de Karl Marx inventèrent l'église marxiste qui promettait aussi le paradis ...mais sur la terre. C'était au 20 è siècle et aujourd'hui  cette église-là a disparu de la face du monde, sauf en Asie où elle se maintient en Chine et en Corée du nord.

    Le fascisme et le nazisme furent les autres grandes religions laïques du 20 è siècle, elles furent vaincues par les tenants de la religion des Droits de l'Homme. Celle-ci  triomphe aujourd'hui dans le monde, surtout  en Occident,  mais elle est de plus en plus contestée à son tour. Consubstantielle au capitalisme libéral et prédateur, cette  religion des Droits de l'Homme, ultime forme du christianisme, voit s'opposer à elle non seulement l'islam, modèle de religion ancienne, mais aussi le messianisme vert et écologique qui nous annonce l'apocalypse pour bientôt.

    Comment se faire une religion, ou pas, dans tout ça ?Tout simplement en remettant Dieu au cœur de la religion.

    Les pires fanatiques  de la religion des Droits de l'Homme ou de l'écologie, prétendent  construire  un monde purement humain et post religieux, c'est à dire sans Dieu, et ils font de l'Homme transhumaniste….. le nouveau Dieu. Vous pouvez l'appeler Big Brother, il constitue l'idole, ou plutôt l'horizon ultime du monde à venir selon les nouveaux religieux athées qui sont aussi messianistes que des évangélistes….

    Voilà pour les opiums religieux  mais quant est il de la Religion ? Pour ne pas être une imposture elle ne peut être qu'une question, celle de l'abbé Pierre avant sa mort " Mon Dieu pourquoi ?"

    Il n'y a pas de récit qui vous relie de manière certaine à vous-même, aux autres et à l'univers, vous êtes condamné à douter jusqu'à la fin de votre vie. La vraie Religion est celle du doute permanent, elle est question

    Comment alors construire correctement une vie et son réel particulier et relatif  ?  Comment se relier ( relier et religion ont même racine sémantique ) correctement à soi même et  à son environnement puisque la réalité absolue est la question,  c'est à dire  le mystère absolu de Dieu ?

    Dieu est hors de portée en effet, mais pas ses lois. Pour construire une  vie nous pouvons les connaître, et les appliquer. Ce sont les lois naturelles que nous révèle peu à peu le progrès scientifique.

    Ce progrès scientifique en particulier a mis  récemment en valeur la relativité du réel et de son rapport relatif à la conscience. Malheureusement, à part le bouddhisme qui enseigne le caractère illusoire et relatif du réel, les religions n'en ont pas tiré les conséquences théologiques.

    Et maintenant action puisque l'homme a besoin d'une religion, qu'est-ce qu'on fait ? 

    D'abord on fait confiance à la science mais sans en faire une religion qui prétendrait se substituer à Dieu.

    Ensuite on pose Dieu comme axiome fondamental (pour éviter le n'importe quoi propre au bouddhisme  qui refuse de poser Dieu  en tant que Verbe fondateur du récit religieux), et ensuite on s'efforce de rationaliser en conscience la démarche religieuse dans le contexte culturel propre au destin individuel de chacun.

    Peu importe alors la démarche individuelle si Dieu la guide.

    Quant à la religion plus elle respecte les lois naturelles et plus elle nous rapproche de Dieu; ce qui veut dire entre autres que plus elle encourage l'usage naturel de  la raison contre le dogmatisme, plus elle nous rapproche de Dieu.

    A chacun donc dans le cadre religieux, ou non, qui est le sien, de poser Dieu au cœur de sa vie, il y trouvera le sens et la joie de vivre dans l'attente de l'Eternel !

    20 juillet 2021 quatre-vingt  et....  des poussières. Vive la Vie ! ..