http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Initiation et spiritualité

  • Dans l'attente du Troisième Temple

    images (1).jpgLes juifs orthodoxes travaillent déjà à la construction du Troisième Temple  en collectant des fonds. Pour eux le Troisième Temple ne peut être construit qu'à Jérusalem et sur le Mont du Temple. L'histoire juive plaide pour ce choix qui malheureusement ne  prend pas en compte la dimension spirituelle et eschatologique du projet. Celui-ci ne concerne pas que le judaïsme historique, mais bien toutes les nations et peuples de la terre.

    L'emplacement du Temple n'est pas ce qui importe le plus, et aujourd'hui comme il y a 2000 ans, les derniers Samaritains le placent sur le Mont Garizim, près de Naplouse. Rappelons-nous l'enseignement de Jésus sur le sujet. Dans son dialogue avec la Samaritaine Jésus enseignait déjà que le Temple se construit partout, et d'abord dans le coeur de l'homme, l'important étant d' "adorer le Père en esprit et vérité"

    Si donc le Troisième Temple doit être construit matériellement il faut le construire en esprit et vérité pour que juifs, chrétiens, musulmans annoncent ensemble la convergence des religions dans une spiritualité mondiale et oecuménique digne d'un monde évolué. 

    Un vœux pieux pour l'instant bien sûr, mais pas inaccessible si nous suivons l'exemple de la foi  Bahaï. Celle-ci est née dans l'islam chiite mais se situe au-delà du confessionalisme  par son respect de la liberté de conscience et de libre analyse de la foi. D'ailleurs pour les Bahaïs  leur prophète n'est pas le dernier. Ils pensent aussi, et à raison, que la révélation divine est permanente et accompagne  l'évolution humaine.

    En ce début de 21 è siècle, notre planète semble avoir atteint le point où pour ne pas sombrer dans un chaos apocalyptique elle a besoin d'une spiritualité universelle. C'est là précisément l'essentiel du message des Bahaïs. Souhaitons leur bon vent car les obstacles culturels et théologiques s'opposant à l'unité spirituelle du genre humain sont immenses La réconciliation des trois grandes religions monothéistes, symbolisée en Terre Sainte par la construction du Troisième Temple, serait donc une grande étape de l'évolution spirituelle de l'humanité.

    Sur le sujet faut-il croire la prophétie des Bahaïs au Mont Carmel ?

    Au sommet du Mont Carmel en effet se trouve un obélisque qui marque le lieu exact où sera construit le Troisième Temple. On peut lire ceci sur l'obélisque " Obélisque au sommet du Mont Carmel marquant l'emplacement du futur temple mère de Terre Sainte"

     

  • "Au commencement était le Verbe"

    Bible de Guytenberg.JPG "Au commencement  était le Verbe". .mais  très vite  l'écriture le figea dans l'erreur humaine. Car c'est l'écriture qui nous transmet  les expériences mystiques fondatrices des religions.

    Au début il n'y a  que la conscience et ses états qui peuvent être étudiés en dehors de toute religion. Les religions naissent du Verbe, de la parole (et des questions qui l'accompagnent ), elles sont donc relatives et prisonnières de leurs textes sacrés,.Si donc elles ne sont pas constamment vivifiées par le Verbe, la parole et les questionnements, elles se pétrifient dans  l'écriture et le dogmatisme.

    Cela vaut d'abord pour l'islam qui prétend être la transcription intangible de la parole de Dieu, mais cela vaut aussi pour le christianisme fondé sur des formulations dogmatiques  discutables. Heureusement le judaïsme ouvre une voie et une perspective aux monothéismes, à travers la pratique talmudiste.

    Contrairement à l'islam et au christianisme, le judaïsme sait conjuguer la Loi écrite et la Loi orale, c'est même sa spécificité. Le questionnement permanent du judaïsme le renouvelle sans cesse car l'étude et la curiosité de Dieu sont ainsi placés au cœur de la vie religieuse.

    " Au  début était le Verbe"  Il faut y revenir mais pour cela les chrétiens ne doivent pas le confondre, ou le réduire, aux manifestations para hystériques du pentecôtisme. Quant aux musulmans ils doivent admettre que l'esprit de Dieu n'a pas cessé d'agir depuis le temps lointain où il  inspira leur Prophète. Le prophétisme reste d'actualité dans les limites du bon sens et de la discipline intellectuelle.

    Puissent tous les monothéismes s'inspirer sur le sujet de  la pratique talmudique juive ! Ainsi pourront-ils construire ensemble sur le chemin du progrès spirituel de l'humanité.

    .

     

  • Voeux pour 2019.

    téléchargement (5).jpgA celles et ceux qui m'aiment je souhaite d'abord beaucoup d'amour en retour, et que Dieu les garde en 2019 ! Ils se reconnaitront.

    Quant au monde, en cette année qui s'annonce pleine d'incertitudes, il faut lui souhaiter des dirigeants  éclairés par les lumières de la raison et encore plus par celles de la foi. Puissent donc les dirigeants du monde garder foi en la bonté de Dieu et pratiquer les trois vertus théologales que sont la foi, l'espérance et la charité !

    Ils en auront bien besoin  car la politique et l'économie mondiales deviennent de plus en plus incohérentes et semblent conduire au chaos, et cela sous l'effet démultiplicateur d'Internet. La bénédiction de la révolution numérique est en train de devenir un cauchemar qui rend impossible une gestion rationnelle de la globalisation. Internet et les réseaux sociaux amplifient les égos en ce qu'ils ont de pire : violence, perversions en tous genres, criminalité et surtout mensonges et fausses nouvelles, suivant en cela le mauvais exemple du Président de le première puissance du monde. IL y a 20 ans surfer sur la toile était une plaisir de navigateur solitaire et libre, mais aujourd'hui Internet vous condamne à la promiscuité d'un cloaque puant et pollué à ne parcourir qu'en se bouchant le nez.

    La manipulation croissante de l'information  rend impossible la démocratie désormais. La Chine et la Russie sont en avance  dans ce mouvement irréversible de contrôle et de manipulation voué  à s'imposer aussi en Europe et aux USA pour des raisons de sécurité. C'est l'impasse de la raison et de la globalisation, celle-ci est condamnée, la crise est droit devant et demain il faudra reconstruire localement.

    Pour traverser l'apocalypse qui s'annonce, je propose donc aux dirigeant du monde le retour à Dieu et la pratique des trois vertus théologales, et je le dis au nom des lois naturelles, et non en faisant référence à une religion particulière. Croire en Dieu oui, mais au-delà des définitions religieuses trop souvent contestables. Croire en Dieu et avoir la foi, c'est tout simplement penser rationnellement que le monde a un sens en soi et par nature.

    Avoir la foi, cette première vertu théologale, consiste à penser que le monde a un sens et que l'effort humain porte au beau, au vrai et au juste.

    Pratiquer l'espérance ensuite, c'est donner du sens au monde  en œuvrant à   le rendre meilleur. Mais pour cela il y faut la charité.

    La charité est un vieux mot catho que plus personne ne comprend et qu'il faut traduire en langage moderne. La charité consiste à vouloir le bonheur des autres et celui de toute la création. Des dirigeants charitables chercheront d'abord à agir dans ce sens, à l'instar de ce petit état de l'Himalaya qui a remplacé la notion de PIB par celle de BIB ou Bonheur Intérieur Brut. Exemple à méditer par monsieur Trump et les autres, mais aussi par tous les citoyens de la planète.

    Imaginez un peu en effet ce que feraient des citoyens charitables songeant aux autres pour le bonheur collectif ? Sur nos routes par exemple, en considérant que les autres conducteurs ne sont pas des " cons", mais des partenaires oeuvrant à une circulation plus fluide et moins dangereuse ?

    Non je ne rêve pas, dans certains pays avancés, la sécurité routière fait ses campagnes en s'adressant non pas aux usagers de la route mais à des partenaires. Exemple à suivre là encore. En définitive la charité peut être un art de vivre moins agressif et soucieux de la qualité de vie de tous.

    Telles sont les trois vertus théologales, elles sont les vertus d'une planète évoluée spirituellement, donc aussi au plan du développement humain et écologique. Nous n'y sommes pas encore, mais déjà point n'est besoin d'aller à la messe pour les pratiquer, et faire de 2019 la bonne année que je vous souhaite.