http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Initiation et spiritualité

  • Pour une France chrétienne !

    2939_2.jpgCette note est inspirée de l'interview de Philippe de Villiers publiée dans Valeurs actuelles   ( n° 4272 11/17 octobre 2018)

    "Clovis, Macron, la France et moi" tel est le titre de l'interview. Je lui préfère "Clovis, la France et nous" Oublions Macron qui n'est qu'un épiphénomène, une bulle de savon aux yeux de l'histoire, mais n'oublions pas Clovis et son baptême qui fonda la France. Oublions aussi Philippe de Villiers, épiphénomène d'une droite qui n'ose pas être elle-même. Oublions les épiphénomènes politiques ! Ce blog ne s'y consacre pas , mais pouvons-nous oublier la France ?  Nous les anonymes qui la servons en silence.

    Pouvons-nous oublier la patrie charnelle qui a fait ce que nous sommes ?  Cette patrie qui n'est rien si elle ne s'enracine dans l'Esprit et d'abord celui  du christianisme qui aboutit à notre belle devise ' Liberté, Egalité, Fraternité'

    Sans le christianisme libérateur la République ne serait jamais née, voilà pourquoi aujourd'hui quand le doute est partout dans un monde incertain, il faut revenir aux sources de ce que nous sommes, à savoir le christianisme et cela même et surtout si, comme moi vous n'allez plus à l'église faute d'y être accueilli. Gardez foi en Dieu plutôt qu'en ses serviteurs officiels, ce Dieu qui n'est ni chrétien, ni juif ni musulman mais il a le visage humain de Jésus et à travers la figure de Marie il ne cesse de veiller sur la France.

    Vous n'êtes pas obligé de me croire mais au début était le Verbe. Au début des religions, mais aussi au début de toute démarche de l'Esprit créateur. Voilà pourquoi Philippe de Villiers a raison lorsqu'il s'écrie que si elle renie ses racines chrétiennes  la France est morte, que si elle renie ses racines chrétiennes l'Europe est morte.

    La France se meurt parce qu'elle ne croit plus au Ciel qui veille sur elle, l'Europe se meurt parce qu'elle ne suit plus l'étoile qui mène aux sources de l'Occident, au Champ des Etoiles de Compostelle.

    Poésie que tout cela, certes, mais personne ne s'est jamais sacrifié pour un taux de croissance alors que tant sont morts pour que vive la France !  la fille aînée de l'Eglise, croyaient-ils. Cette Eglise embourbée qui n'attend que le retour de l'Esprit, de France sans doute, pour que luise de nouveau la lumière de la foi qui éclaire les hommes et tous les chemins de la Création.

    Mais l'Esprit ne vient qu'à celles et ceux prêts à l'accueillir et qui, déjà, sont en Résistance, en son nom et au nom de la France. Déjà les réseaux se forment dans l'attente des grands effondrements qui les appelleront à l'action.

     NNDNN  

    Ceux qui savent n'ont pas besoin d'explications, pour les autres il est temps de se mettre en marche pour nous rejoindre..

     

     

     

     

  • Valeurs et tradition sous le signe du Temple

    2939_2.jpgInvité à St Etienne par l'Association de Défense des Valeurs et Traditions (AVDT), à l'occasion du lancement de la réédition de "Processus contra Templarios revisité", Hervé Laurent a laissé tomber le masque de l'écrivain pour mieux faire passer son message, à savoir qu'il n'y a pas de solution politique aux difficultés de la France et de l'Europe sans un retour aux valeurs et traditions spirituelles de la fille aînée de l'Eglise.

    La conférence était intitulée " Les mystères templiers d'hier à aujourd'hui", l'auteur y a montré la continuité historique et initiatique du Temple avec l'histoire de la France dans son rapport au catholicisme, en particulier dans la confrontation avec la Franc maçonnerie. Il a conclu que la réhabilitation canonique de l'ordre suspendu pourrait être l'occasion pour l'Eglise de dépasser les blessures historiques en proposant une organisation rigoureusement traditionnelle mais modèle de modernité et d'ouverture œcuménique.

    Un tel ordre ne pourrait être qu'enraciné dans la tradition et les valeurs françaises, portant la mission historique de la France au service de l'Eglise catholique.

    La conférence fut suivie d'un repas fraternel sous le signe du Temple et rendez-vous fut pris en maison templière pour la Saint Jean d'été 2019.

    Compte rendu de la réunion du 22 septembre 2018. Mise en ligne ce jour 4 octobre 2018.