http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Agenda

  • Pour l'amour de nos ados rendez-nous la religion et ses interdits..vite !

    Ce vendredi 8 juin 2018, un sondage paru dans 'Le Parisien" fait apparaître des chiffres alarmants sur la consommation d'alcool, de tabac, de drogues et de pornographie sur internet par nos ados.

    A l'heure où il faut une loi pour interdire enfin le portable à l'école, combien de temps attendrons-nous pour remettre en cause la société permissive qui rend toute éducation impossible ?

    A ce jour seuls les interdits religieux sont encore en mesure de structurer la personnalité de nos ados. Heureux interdits qui forment les personnes ! Tout ça pour avoir oublié le sens du mot éducation. Education de educare formé de ex ducare qui signifie détourner du chemin. L'éducateur n'est pas celui qui flatte la personne du jeune et le laisse à ses tendances librement, mais c'est au contraire celui qui le détourne de son chemin pour l'obliger à suivre une voie imposée en fonction de critères et d'objectifs qui sont ceux de la collectivité et non pas nécessairement les siens. Les religions et les régimes totalitaires savent faire, mais quid de l'éducation libérale de la société consumériste ?

    téléchargement.png

  • L'église catholique et le sexe des anges.

    téléchargement (1).jpgEn parcourant les nombreux blogs catholiques sur Hautetfort, je  découvre une institution ecclésiale en crise par manque de réalisme. Plutôt que de comprendre pourquoi les églises se vident les catholiques se perdent dans les arguties théologiques et les querelles de chapelle. Cela rappelle des temps pas si lointain, lorsqu' à Byzance l'on discutait du sexe des anges en oubliant les Turcs sous les remparts qui donnaient l'assaut. Nous y sommes de nouveau.

     

  • 2è édition en ligne de "Processus contra templarios revisité"

    couverture.jpg "Processus contra templarios revisité" fut publié pour la première fois en 2014 par les éditions Bentzinger suite  à la publication par le Vatican de l'ouvrage de luxe à tirage limité intitulé "Processus contra templarios " L'auteur Hervé Laurent ( nom de plume de Roland Vernizeau ) avait estimé que la question de la réhabilitation des templiers valait mieux qu'un bijou éditorial pour collectionneurs fortunés.

    La première édition de 2014 avait été assortie d'un exemplaire de luxe unique réalisé par les ateliers alsaciens "La Basane d'or" et qui fut offert au pape François récemment élu.

    La seconde édition a été préfacée par un prêtre catholique mais comme la première édition elle se veut le produit d'une recherche historique et spirituelle libre destinée à tout public. Pour l'instant la seconde édition n'est disponible qu'en livre électronique sur Amazon et Fnac.com au prix de 4,99 €.