http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le vieux templier - Page 4

  • Les religions du livre dans l'impasse messianique.( ref 0 )

    sans-titre.pngQue faire des religions du livre  à l'heure de la sacralisation des livres sacrés par Internet et la diffusion des connaissances religieuses ? Diffusion qui démystifie la Parole mythique des origines. L'histoire s'arrête dans l'instantanéité. Fin de la religion ?

    Fin de la religion prise au sérieux par des esprits simples sans doute, mais non fin des cultures religieuses.

    A noter que les  religions d'Asie n'ont pas ce problème des livres sacrés fondateurs. Les récits mythiques de l'hindouisme et du bouddhisme n'instituent pas de temps historique, ils ne connaissent que l'éternité de cycles se répétant sans cesse. Au contraire les trois monothéismes sont ancrés dans un temps historique messianique débouchant sur une apocalypse qui réalise l'attente messianique. Voyons ceci dans l'ordre d'apparition des trois monothéismes.

    Le mythe juif de la réalisation d'Israël par l'arrivée finale du Messie.  Dans le christianisme ce mythe devient celui  du retour du Christ. Revisitée par Mahomet  l'histoire s'achève par l'instauration du Califat. Celui-ci  instaure enfin la loi de Dieu sur terre par la victoire des musulmans qui imposent la Charia.

    L'actualité illustre la folle dangerosité de ce mythe à travers les fantasmes de l'Etat Islamique, mais il faut noter aussi que le messianisme conduit également les chrétiens et les juifs dans l'impasse. Dans les sociétés modernes on constate que les croyants monothéistes se distancient du mythe messianique  fondateur, seules des minorités se radicalisent dans l'attente de la fin des temps.

    Il en résulte que ces croyants messianiques se coupent du présent pour ne rêver que du monde à venir, ils désertent la réalité et peuvent s'enfermer dans une radicalisation suicidaire comme c'est le cas dans l'islam.

     Les  notes suivantes seront consacrées à un bilan des trois monothéismes dans leur rapport au messianisme et par des propositions concernant une  culture religieuse alternative ancrée dans l'identité et le rite. Nous étudierons d'abord le rêve dangereux du Grand Israël, puis la dérisoire prétention catholique à l'universel, et enfin la folie meurtrière du Califat.

  • La vocation spirituelle de la France.

    000001_0.jpgLa vocation spirituelle de la France est une idée catholique et irrationnelle; c'est pourtant cette idée folle qui a permis à Jeanne d'Arc, mais aussi à De Gaulle, de changer radicalement la situation du pays à un moment critique de son histoire. C'est une idée folle mais c'est une idée qui fonctionne quand la France est en crise.

    Or la France est en crise, plus que d'autres nations, elle  est confrontée au défi de l'islam pour des raisons historiques. 

    Pour le meilleur et pour le pire la France est liée à l'islam. C'est de France qu'est partie la croisade, et ce sont les Francs qui ont entrainé toute l'Europe dans l'aventure des croisés. Ce sont des Francs qui régnèrent à Jérusalem et  à Saint Jean d'Acre les derniers défenseurs de la Terre Sainte étaient des Templiers francs.

    Aujourd'hui, depuis le 11 septembre 2001, l'islam est en guerre avec lui même, mais aussi contre nous. Nous ne pouvons plus détourner les yeux car nous sommes concernés. Nous sommes concernés dans nos banlieues mais aussi dans ce Moyen orient que nos gouvernants couards et aveugles abandonnent aux Américains et aux Russes.

    De quoi s'agit il ? Simplement d'aider les musulmans à reconquérir avec la France la paix et la démocratie, au Moyen-Orient et dans nos banlieues. La France en a tout autant les moyens qu'un Poutine ou les Américains, il lui manque seulement de retrouver sa  foi en elle même. C'est d'abord un défi spirituel qui lui est lancé et qui exige d'elle d'être innovante, dans le domaine politique et sociétal bien sûr, mais d'abord au plan intellectuel et spirituel. Elle doit pour cela mettre l 'esprit critique et rationnel de Voltaire au service d'une foi combative sur le modèle de celle de Saint Bernard.

    La rationalité au service de la foi est une vocation française, gallicane, catholique mais non romaine, fondée dans l'Esprit du christianisme, non dans sa lettre, et encore moins dans ses dogmes souvent contestables.

    Qui peut porter un tel projet alors que monte la marée et que s'agitent les courants mauvais ?   Les politiques ? Pourquoi pas, même si avec eux nous risquons de rester dans le ..vœu pieux. Je crois pour ma part aux initiatives venues du cœur de notre société, et là je voudrais citer l'association Coexister qui réunit des jeunes chrétiens, juifs et musulmans autour d'un projet de vivre ensemble. Sur le sujet suivre le lien http://www.coexister.fr

     

  • Pluralité des mondes et transhumanisme.

    imagesJYFUZGHY.jpgLa science ne fait que réinventer la nature et cela vaut pour l'intelligence artificielle et le transhumanisme. L'intelligence artificielle imite l'intelligence naturelle  et le transhumanisme ne vise qu'à passer du hardware biologique de l'homme actuel à un hardware artificiel demain.

    Rien de nouveau sous le soleil  car le changement de hardware se produit naturellement par la mort. Celle-ci  libère de l'information qui se recycle sur d'autres supports sur cette  planète mais aussi dans d'autres mondes. Les stupéfiantes performances des Ovnis illustrent les possibilités de hardwares infiniment plus avancés que notre primitif hardware biologique terrestre.

    Regarde la mort en face car elle te sourit et te libère pour t'envoler !

    Mais bien sûr vous n'êtes pas obligés de me croire !