http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le vieux templier - Page 3

  • Et si Jésus n'était pas mort pour rien ?

    Si vous voulez faire rire du christianisme il suffit d'enseigner la théologie officielle chrétienne qui affirme que Dieu a envoyé son fils se faire crucifier pour sauver l'humanité. Cruelle et absurde idée et qui plus est pour quoi faire ?Car de quoi l'humanité serait-elle sauvée ? De quoi avez-vous envie d'être sauvé ? Sauvé de la mort ? Absurde car sans elle la vie sur terre serait impossible, la mort fait partie du cycle naturel et rend possible le renouvellement du monde.

     Sauvé de l'injustice ? de la souffrance ? Mais justement sans injustice il n'y aurait pas des justes pour donner du sens et sans souffrance il n'y aurait pas de médecins pour guérir les corps et réparer la vie. 

    Donner du sens à la vie, c'est là le sens de la mort de Jésus qui fut la mort du juste par excellence. "Faites ceci en mémoire de moi" rappelle qu'il n'y a pas de plus belle mort que celle sacrifiée pour ceux ou ce que l'on aime. Rien à voir avec l'idée biblique du bouc émissaire ou de l'agneau sacrifié.

    Une histoire toute humaine, même s'il n'est pas interdit d'en partir pour développer des symbolismes, y compris celui de la trinité, mais sous réserve de permettre  la réflexion et l'explication rationnelle , sinon il ne faut pas s'étonner si les églises n'attirent plus que les primitifs.250px-Antonello_da_Messina_004.jpg

  • Religion et initiation.

    La Franc-maçonnerie reste toujours condamnée par l'église catholique et c'est bien dommage car les deux institutions sont complémentaires et non opposées. La religion relève du for externe et du collectif,au contraire  l'initiation est un processus purement individuel qui concerne l'intimité de la personne ou for interne, pour user du vocabulaire et du discernement jésuite. En ce temps apocalyptique d'effondrement des repères éthiques l'Eglise a vocation pour fixer les limites et les interdits collectifs ( for externe ), tandis qu'au plan individuel de l'initiation la conscience reste seule juge au for interne. Où est la contradiction ? Et pourquoi, comme au Moyen-âge, la réflexion du maçon dans sa loge, ne pourrait-elle pas servir aussi l'Eglise, sans prétendre s'y substituer bien sûr ?temple.jpg

  • Pour l'amour de nos ados rendez-nous la religion et ses interdits..vite !

    Ce vendredi 8 juin 2018, un sondage paru dans 'Le Parisien" fait apparaître des chiffres alarmants sur la consommation d'alcool, de tabac, de drogues et de pornographie sur internet par nos ados.

    A l'heure où il faut une loi pour interdire enfin le portable à l'école, combien de temps attendrons-nous pour remettre en cause la société permissive qui rend toute éducation impossible ?

    A ce jour seuls les interdits religieux sont encore en mesure de structurer la personnalité de nos ados. Heureux interdits qui forment les personnes ! Tout ça pour avoir oublié le sens du mot éducation. Education de educare formé de ex ducare qui signifie détourner du chemin. L'éducateur n'est pas celui qui flatte la personne du jeune et le laisse à ses tendances librement, mais c'est au contraire celui qui le détourne de son chemin pour l'obliger à suivre une voie imposée en fonction de critères et d'objectifs qui sont ceux de la collectivité et non pas nécessairement les siens. Les religions et les régimes totalitaires savent faire, mais quid de l'éducation libérale de la société consumériste ?

    téléchargement.png