http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le vieux templier - Page 2

  • Mbapé président !

     

    140.jpg

     

    Mbapé a parfaitement le droit de rouler pour Macron en exprimant ses opinions politiques. Il pourrait même faire un président de la République qui ne serait pas pire que son maître. Rappelez vous, le temps n'est pas si loin où les médias nous vantaient le génie politique de la petite merveille venue de la banque Rotschild, la petite merveille qui a dégradé la note de la France une fois devenue président de la République.

    Un tapeur de ballon n'aurait pas fait pire. A quand Mbapé président ?

  • Le sauveur est de retour !

     

     

     

     

    Regardez l'illustration . Tout commentaire est superflu.images (6).jpg

  • Le gaullisme n'est pas une pantalonnade marseillaise.

     

     

    200px-De_Gaulle-OWI.jpg

     

    Le théâtre politique bat son plein pour la plus grande joie des observateurs qui pourraient aisément tomber dans la méchanceté.  Nous n'en serons pas et nous oublierons les habituelles tartufferies pré électorales. Plus intéressante nous semble la querelle des Anciens et des Modernes au sein des Républicains, ou se disant tels. 

    Opposer le "traître" Ciotti aux  prétendus héritiers d'une "morale"  gaulliste pour refuser toute alliance avec le RN donne le coup de grâce aux  Républicains. 

    Nul ne peut prétendre parler au nom du gaullisme dans les circonstances actuelles. De Gaulle a su travailler avec les extrêmes lorsque la situation de la France l'exigeait. Il a récupéré de hauts cadres de l'administration  de Vichy en 1945, à commencer par le Préfet Bousquet, l'urgence n'était pas à la "morale", mais à la reconstruction de la France.

    Tout ce psychodrame autour de Ciotti est donc ridicule et  se réduit à une querelle de vieilles peaux  bien décidées à sauver leurs fiefs électoraux, les uns en allant vers le RN, d'autres vers les Macronistes selon les configurations locales.

    Le gaullisme n'a rien à y voir.  Mais ce qui est sûr est  la fin  des LR. Quant à l'esprit du gaullisme il faudra  aller le chercher auprès des jeunes Républicains par exemple, ou d'individualités telles que François-Xavier Bellamy. Dossier à suivre.