http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Art et Création - Page 4

  • BvsZ : justice et sécurité.

    balance-justice.jpgEric Zemmour fait souvent remarquer avec raison que le décideur politique ne peut plus rien décider sans être désavoué par le Conseil Constitutionnel en France et surtout par la Cour de Justice de l'Union Européenne.

    Il en résulte un problème de sécurité intérieure puisque le décideur politique qui veut faire respecter la frontière par exemple,  sera toujours plus ou moins désavoué par le juge au nom des Droits de l'Homme

    Selon Eric Zemmour il faut rendre au peuple la souveraineté suprême en matière de justice en inscrivant dans la Constitution qu'une décision prise  par référendum ne peut être infirmée par le Conseil Constitutionnel ou la Cour de Justice de l'Union Européenne.

    C'est effectivement le cœur du débat. Il n'est plus acceptable que le hors la loi, le migrant clandestin par exemple, ait autant, sinon plus de droits que le policier assermenté qui fait respecter la loi.

    Sur ce point fondamental il sera difficile à Michel Barnier de  défendre la position de l'UE et sa Cour de justice.

    Quant à la sécurité du territoire elle est à la fois intérieure et  extérieure.

    La sécurité extérieure française   est  assurée par l'Otan et en dernier ressort par notre capacité de riposte nucléaire. Est-ce bien vrai ? Et à quoi sert le machin de l'Otan  et notre quincaillerie nucléaire  si nos frontières sont des passoires ouvertes à tous les courants migratoires de la planète ?

    Ni le souverainiste pro nucléaire Zemmour, ni le très atlantiste Barnier ne me semblent  en mesure de justifier  ce scandale qui consiste pour notre Etat à dépenser des milliards pour nos armées et notre force nucléaire,  alors qu'il suffit d'un simple bateau en caoutchouc pour franchir nos frontières.

    En fait ni l'arme nucléaire ni l'Otan ne défendent la frontière, la défense extérieure est une farce, la sécurité est désormais le problème majeur du ministre de l'intérieur et non plus de celui des armées.

    Or  la sécurité intérieure est liée au contrôle des flux migratoires  et à celle de l'autorité de l'Etat; ce qui nous renvoie au dossier de la souveraineté évoquée dans la note précédente et pose la question du pouvoir judiciaire.

     Dans une démocratie le pouvoir judiciaire est indépendant de l'exécutif et c'est bien ainsi, malheureusement il ne l'est pas face au quatrième pouvoir, j'ai nommé le pouvoir médiatique. En Occident libéral la justice n'est plus indépendante parce que les médias lui imposent l'idéologie dominante qu'ils prêchent incessamment. Cette idéologie est portée  par la Cour de Justice Européenne et le Conseil Constitutionnel,  deux institutions qui paralysent toute action politique opposée aux lobbies mondialistes et onusiens.

    Ces lobbies  qui incluent le Vatican et le monde des ONG répercutent à Bruxelles les obsessions de l'Onu. Ils sont par nature  hostiles à l'Europe et aux européens dont le péché originel est d'être des blancs et des anciens colonisateurs.

     Sur ce point la défense de Michel Barnier face à Eric Zemmour me semble difficile à assumer, sur le dossier économique par contre il devrait être plus à l'aise face à Eric Zemmour. Ce sera le thème de la prochaine note.

     

     

     

  • Faut rigolè !...faut rigolé! avant que...

    sans-titre - Copie (3).pngPour entrer au Panthéon,  aujourd'hui comme hier, il ne suffit pas d'avoir quelques qualités, mais comme pour la Légion d'honneur ou la béatification catholique, il faut surtout avoir le bon lobby pour soi.

    En ce moment le bon lobby est celui du cinéma et des médias bien pensants, j'ai nommé cette  nouvelle cléricature qui,  à  Hollywood ou au Festival de Cannes, décide de la morale du jour et de ce qu'il faut penser. Ce lobby est de plus en plus expression de la culture féministe, il n'est donc pas étonnant que deux femmes aient eu accès au Panthéon récemment. Après Simone Weil, voici Joséphine Baker bientôt promue. Rien à y redire ces deux femmes le méritent amplement.

    Le problème est qu'il ne faudrait pas chercher bien loin pour trouver des hommes et des femmes qui auraient largement mérités d'être promus eux aussi. Mais c'est ainsi, Sciences Po ou le Panthéon sont désormais soumis aux critères de la discrimination positive et à la loi des minorités.

    Dommage j'avais mon candidat, un génie rigolard qui avait tout compris. J'ai nommé Henri Salvador, je l'imagine reposant en paix  au Panthéon en rigolant de nous voir nous démer… avec ce qu'il avait annoncé.  Il était  issu d'une minorité lui aussi; ce qui est un bon critère de sélection, malheureusement pour lui il ne remplissait pas tous les critères.

    D'abord c'était un Français de souche de longue date, il n'était pas un franco ceci ou franco  cela comme c'est la mode aujourd'hui et ses ancêtres martiniquais étaient déjà français quand les savoyards ne l'étaient pas encore. Peut-être eût-il été avisé de le désigner comme  afro français plutôt que martiniquais, ça sonne plus politiquement correct.

    Mais cela n'aurait pas suffi, car il avait contre lui un handicaps insurmontable. C'était un homme ! C'était même  un vieux mâle,  pas blanc certes,  cette tare ultime lui ayant été épargné, mais c'était quand même un vieux mâle, il n'avait donc rien à faire au Panthéon de ces dames !

    Faut rigolé…. faut rigolé. .orthographe politiquement correcte inspirée du français parlé à Haïti et malheureusement pas encore enseigné dans nos écoles à cause de tous les conservatismes qui s'opposent à la réforme de l'orthographe.

    Faut rigolé, faut rigolé ............!

     

  • Les dames de la Promenade des Anglais.

    les dames moustache.jpgNon je ne parle pas de ces dames qui péripathétiquent discrètement autour du Negresco en quête pour quelques heures d'un prince charmant friqué, non je parle de ces dames qui, au frais du contribuable niçois,  exposent leurs portraits non loin de là sous le portique situé en face de l'hôtel Royal.

    Cela fait des mois que cela dure et bientôt leurs portraits seront délavés par l'air marin mais qu'importe ! Pourquoi en parler ?

    Pour remplir ma rubrique Art et Création bien sûr, puisqu'il s'agit parait-il d'une exposition, d'un évènement artistique donc

    De ce point du vue rien à dire pour qui aime l'art réaliste et la photo en noir et blanc qui ne triche pas. Ces photos ne sont pas flatteuses pour ces dames, mais là n'est pas le but, le but est politique et il s'agit bien d'une manifestation féministe. L'exposition est intitulée  "Libres et égales" et sous chaque portrait il y a un petit texte sur la carrière de la dame.

    Rien  à redire ces dames ne sont pas stupides, ce sont des bobos classiques représentatives du  microcosme parisien avec ses extensions sur la Côte d'Azur. J'y ai même trouvé le portrait d'Isabelle Adjani c'est tout dire …..sauf que je me demande bien ce que veulent ces dames ? N'ont elles pas réussi ? Ne sont-elles pas assez payées ?

    Libres et égales ? Mais bien sûr !  Sauf que j'aurais aimé trouvé le portrait de Christine Lagarde dans le lot, car elle, en plus d'être performante, elle a aussi donné la vie et élevé des enfants. En plus d'êtres libres et égales les femmes sont différentes car  elles donnent la vie. Et si ce n'est pas là leur supériorité, alors elles  ne sont que des femmes à barbe ou à moustache, justes bonnes à animer une soirée festive !