http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Macron et NFP : les arroseurs arrosés !

     

     

    retraite_02.gif

     

     

    Mélenchon et sa bande ont été surpris du succès de leur tour de passe passe électoral mis en place avec la complicité du système macroniste . Notre Machiavel présidentiel n'aurait jamais imaginé que la bande allait revendiquer le pouvoir au  soir du deuxième tour des élections législatives. Il a joué le rôle de l'arroseur arrosé.

    D'abord sonné et bien douché, il  s'est ressaisi ensuite en refusant de confier à la bande la présidence de l'Assemblée Nationale. Celle-ci à son tour a joué le rôle de l'arroseur arrosé et elle a crié au déni de justice en oubliant bien sûr les faux semblants et les magouilles dites " républicaines" de l'entre deux tours.

    Mais la bande s'est ressaisie à son tour et s'est taillée un petit magot de prébendes parlementaires au prix du spectacle lamentable d'urnes bourrées et d'un scrutin annulé. Et tout ça au nom d'une prétendue défense de la République  contre un RN qui représente le premier parti de France et de loin, avec ses millions d'électeurs frustrés et de plus en plus enragés.

    A terme Macron et la bande ne l'emporteront pas car il n'y a rien de tel que la tricherie pour renforcer le RN. Celui-ci n'a qu'à attendre pour l'emporter au final. A l'Assemblée Nationale face au sectarisme des uns et de la goinfrerie carriériste des autres, il devient la référence en terme de travail parlementaire sérieux.

    Mais pour l'heure  une chose est sûre : il n'y a plus d'eau pour personne dans les tuyaux.

     

  • Michel Onfray : un penseur utile ?

     

     

     

    51512555-tete-de-pythagore - Copie.jpg

    Tout comme les idiots et les vilains les penseurs sont parfois utiles. Mais il Il faut bien les chercher  dans la cacophonie intellectuelle mortifère de ce temps. Qu'est ce qu'un penseur utile sinon un penseur qui  propose le bonheur à l'individu et l'ordre à la société.

    Michel Onfray est il  de ceux-là ave son manifeste hédoniste ?

    Peut-être, mais on le dit athée, ce qui réduit le bonheur à l'égo et à la contemplation de son nombril faute de comprendre qu'au bout du compte le bonheur est dans l'amour de Dieu.

    Mais il y a pire,  n'est ce pas l'hédonisme, c'est  à dire l'esprit individualiste de jouissance, qui, depuis 1968  et Cohn-Bendit, a produit cette société ingérable d'égos surdimensionnés, cette société d'individus qui ne connaissent que leur seule loi au détriment du bien commun ?

    Avec son manifeste hédoniste Michel Onfray ne serait il pas pire que Mélenchon qui lui au moins fait dans le collectif ?

    Qu'il me soit donc permis ici de présenter  le point de vue d'un chrétien amoureux de la vie et  qui pense que l'on peut jouir de toutes les bonnes choses de ce monde,  sous réserve de ne pas  oublier la part de Dieu, c'est à dire l'ordre naturel et collectif.  Jouir de la vie bien sûr, mais non pas jouir sans partage, mais au contraire dans le partage et le respect des autres. Plutôt que jouir tout seul dans son coin il faut savoir aimer et construire avec les autres.

    Tel est mon christianisme de penseur libre, non encarté en quelque église ou chapelle que ce soit, mais chrétien, et même catholique, selon la   la vision cosmique du Père Teilhard de Chardin,  l'élan vital de Bergson et les réalités primordiales archétypales de C G Jung. Si donc l'hédonisme est conciliable avec ces fondamentaux ça vaut la peine de le savoir.  Je vais donc me renseigner et me mettre à lire Michel Onfray. Dossier à suivre.

    PS : il parait qu'il a écrit un bouquin intitulé " Le christianisme hédoniste" . Bigre c'est mon truc ! Il faut qu'on en parle.

  • Orban ou le vilain utile.

    drapeau otan.jpg  Orban est beaucoup critiqué pour ses voyages à Moscou, à Pékin ou chez Trump en Floride, Orban est le vilain , celui qui n'est pas prêt à faire durer le conflit jusqu'au dernier Ukrainien, celui qui ne soutient pas le délire de reconquête de Zélensky. Voilà le récit otanien officiel.

    Mais Orban n'est pas un idiot, même un idiot utile, il est simplement le vilain utile de l'Otan et ça bien sûr personne ne l'avouera à l'Otan.

    L'alliance vient de fêter ses 75 ans à Washington, sous l'égide d'un Biden à son image, c'est à dire vieillissant et visiblement fatigué  pour ne pas dire plus. Zélensky ? Poutine ? Visiblement Biden ne sait plus, et de toutes façons, qu'il soit réélu ou remplacé par Trump, la vérité est que l'Amérique est lasse du bourbier ukrainien, comme elle s'est lassée de tous les bourbiers dans lesquelles elle s'est laissée entrainer.

    Et c'est ici qu'Orban est le vilain utile qui prépare tout doucement les dirigeants et les peuples de l'UE au retour aux réalités, c'est à dire à la reconnaissance du fait que, faute d'obtenir la victoire, il faudra tôt ou tard en finir avec cette guerre en fonction de la situation sur le terrain. Le vilain Orban fait en secret ce que l'Otan ne peut faire ouvertement sans révéler ses contradictions et donner l'impression de lâcher Kiev.

    C'est cela la diplomatie secrète, ce n'est pas glorieux mais cela peut éviter de mourir glorieusement pour rien.