http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Christianisme

  • Et si le Vatican envoyait des préservatifs ?

    F0007202.jpgAvec les prières du pape, le Vatican va envoyer 700 000 masques à la Chine pour l'aider à lutter contre le coronavirus.

    L'initiative constitue un beau coup de pub pour l'institution cathodique mais imaginez un peu le succès médiatique si le Vatican envoyait dans tous les pays pauvres des millions de préservatifs avec des équipes de planning familial ?

    Ce ne sera pas le cas hélas et l'Ordre de Malte en sait quelque chose. La distribution de préservatifs par ses bénévoles en Afrique a  provoqué une crise en son sein. Au Vatican les fils de pub font la loi, priorité au spectacle !

  • L'an prochain à Jérusalem

    téléchargement (4).jpgIl n'aime pas les faux prophètes de l'apocalypse écologique à la Greta Thunberg. Mais il est lui même un fou prophète et il faut le prendre très au sérieux. Par exemple lorsqu'il pose un acte prophétique en déclarant Jérusalem capitale indivisible de l'état sioniste, et lorsqu'il annonce son intention d'y transférer l'ambassade américaine.

    " L'an prochain à Jérusalem", la prière rituelle de la Pâques juive est maintenant réalisée grâce à Donald Trump, n'en déplaise à l'ONU et à l'intelligentsia  bien pensante internationale.

    Merci Donald Trump, et tant pis pour les Palestiniens, pétrifiés tels des statues de sel, dans les résolutions préhistoriques de l'ONU  de l'immédiat après seconde guerre mondiale. Ils n'ont pas compris qu'ils sont  abandonnés et oubliés de tous. Dans le nouveau siècle, le respect des droits de l'homme et du Droit International  est devenu  très relatif. Vae victis ! Malheur aux vaincus ! Le 21 è siècle s'annonce comme celui du retour du tragique et du Sacré dans l'histoire. 

    Les Djihadistes l'ont compris lorsqu'ils nous rappellent  qu'ils  aiment mieux la mort que nous la vie. Pour répondre à leur défi une réponse religieuse et sacrée est nécessaire. Trump  l'a compris d'instinct,  malheureusement  il n'est qu'un fou prophète.

    Le vrai prophète anticipe l'avenir et non le fou perdu dans  l'instantanéité de ses tweets; ce qui limite la portée du plan de paix de Trump, et cela d'autant plus que démographiquement le peuple juif est en déclin. Demain les arabes musulmans et chrétiens pourraient devenir majoritaires en Israël. Demain y aura-t-il encore un  peuple juif  en dehors de Meha Sharim ( le quartier orthodoxe de Jérusalem ) ?

    Cela Trump ne le voit pas et il ne voit pas non plus que Jérusalem n'est pas que la capitale naturelle de l'état hébreux, mais encore et surtout qu'elle est la  capitale des trois grands monothéismes; ce qui justifie qu'elle bénéficie d'un statut spécial et international.

    Trump manque de vision mais il est aussi un mauvais chrétien qui ignore que le christianisme fait de l'humanité toute entière le nouveau peuple de l'Alliance. 

    "L'an prochain à Jérusalem" est désormais la prière commune de ces  juifs, de ces chrétiens et de ces musulmans qui rêvent de reconstruire ensemble à Jérusalem, la Maison Dieu ,le Temple de l'humanité.

    On peut toujours rêver direz-vous, c'est vrai et justement pour écrire cela il faut n'être ni fou ni prophète, mais simplement humain et faire siennes les paroles de Théodore Herzl : "si vous le voulez ce ne sera pas un rêve"

     

     

     

     

  • Au nom de Dieu contre la déconstruction sociétale !

    téléchargement.pngLe dimanche 19 janvier la puissante manifestation parisienne des marcheurs anti-PMA a montré que les opposants à la déconstruction sociétale ne désarment pas. 

    Et là encore il ne s'agit pas de politique, car même si les gros bataillons de l'opposition anti-PMA se recrutent surtout à droite et droite +, le sujet est de nature éthique et spirituel. Il concerne tout le monde, y compris d'authentiques hommes de gauche qui ne confondent pas le progrès et le n'importe quoi.

    Une chose est  d'accepter les diverses formes de sexualité, mais ç 'en est une autre que d'en tirer prétexte pour déconstruire la société. En démocratie le liberté ne peut  justifier la dictature des minorités. Les statistiques expriment l'ordre naturel statistique qui distingue majorité et minorité et ne saurait être remis en question.

    Au nom de la culture on ne peut aller contre la nature. Or celle-ci privilégie le modèle monogame hétéro sexuel  qui,certes,n'en est qu'un parmi d'autres,mais qui semble le mieux adapté naturellement s'agissant de l'éducation des enfants et de la stabilité du groupe. Une cellule familiale solide harmonisant le masculin et le féminin a  toujours été le meilleur cadeau fait à un être jeune en devenir et un gage de stabilité sociétale.

    Le monothéisme et le confucianisme ont contribué à la naissance de ce modèle qui a permis l'émergence de civilisations avancées au prix de la marginalisation et de l'oppression  des minorités LGBT, cela est particulièrement le cas du monothéisme islamique.

    Aujourd'hui ces minorités sont enfin respectées dans les pays démocratiques, malheureusement  elles veulent prendre leur revanche sur deux millénaires d'oppression en déconstruisant les bases même de notre culture judéo-chrétienne et monothéiste. De fait elles se mettent au service d'un projet trans humaniste qui ne voit dans l'être humain qu'une simple structure biologique interchangeable susceptible d'être tôt ou tard remplacée par une machine.

    Inacceptable car  cette conception réduit la sexualité à une simple décharge énergétique, ni l'amour humain, ni la notion d'âme n'y ont plus part. La sexualité humaine régresse alors au niveau de  celle de la mouche qui fait zizi panpan sur un coin de table avant de recommencer sur une autre mouche un peu plus loin.

    C'est donc contre ce destin de mouche, contre la dictature des minorités et contre un monde sans Dieu ni âme, que marchent à raison les opposants à la dérive éthique de nos sociétés.

    Celles-ci sont dites avancées,mais en fait elles ne sont que décadentes et courent à leur perte.