http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité en lecture spirituelle

  • Les deux librairies.

    Bible de Guytenberg.JPGElles sont toutes deux situées près de la cathédrale Notre Dame, en plein centre de Nice. La première fut longtemps la branche locale de "La Procure", ce réseau de littérature catholique officielle. Elle est en vente depuis deux ans.

    La seconde a ouvert ses portes un peu plus loin, à la lisière de ce quartier de la gare où viennent s'échouer les vrais et les faux touristes du monde entier. Elle s'intitule " Le message" et c'est tout ce qu'elle dit d'elle-même en français, le reste est écrit en arabe et,outre le Coran, on peut y trouver à peu près tout ce que l'Orient peut offrir. 

    En ce qui me concerne ni l'une ni l'autre ne me sont d'aucune utilité. Je me suis adressé à la première il y a deux ans pour y apprendre sa prochaine fermeture dans une atmosphère lugubre et, bien sûr, je  n'y ai pas trouvé le livre que je cherchais, intitulé  " Le troisième Temple ", il n'avait pas l'Imprimatur je suppose.

    Quant à la seconde elle appartient à une autre culture, une culture qui pourrait menacer la mienne si elle ne retrouve pas la foi en ses propres Ecritures, mais à condition de les comprendre dans le monde qui vient et non selon celui d'hier. Mais ceci est une autre histoire. Suivez mes notes théologiques sur le sujet. Je vous les annonce pour les semaines prochaines.

  • Théorie du complot : le vrai du faux.

    illuminati.jpgPlus personne ne comprend ce qui arrive à  la planète et  plus personne ne fait plus confiance à toute parole qui se prétend autorisée. Dans un tel contexte il n'est donc pas étonnant que prospère ce que  l'on appelle  la théorie du complot .

    Pour ne pas perdre pied il faut donc savoir raison garder mais sans exclure l'impensable. Il existe en effet des réalités cachées qui sous-tendent les réalités apparentes, mais ceux qui prétendent dévoiler le dessous des cartes sont souvent des affabulateurs quand ils ne sont pas malhonnêtes.

    Parlons des  Illuminati par exemple. Eh bien il ne s'agit que d'une simple secte maçonniques du 18 è siècle, à ne pas confondre avec les lobbies de la Tricontinentale et les cercles affairistes de Davos.    Mais le fait est que faire rêver sur des réalités cachées fait bien vendre les livres. Le plus célèbre dans le genre étant Dan Brown, ce grand spécialiste du faux occultisme.

     Le complotisme doit donc  être dénoncé pour ce qu'il est, à savoir une arnaque intellectuelle à des fins le plus souvent commerciales, voire politiques. Pour le dénoncer il faut lui opposer le bon sens  plutôt que l'information  car celle-ci n'est jamais ni neutre, ni objective. Elle est  au mieux biaisée par le filtre de la conscience de chacun et le plus souvent manipulée par les médias. On ne peut se fonder sur elle pour dénoncer le complotisme  mais on peut  confronter les sources d'information et les analyser à l'aune du bon sens.

    Que penser donc ?

    D'abord admettre que  les pouvoirs apparents sont parfois contrôlés par des pouvoirs cachés, sinon les services secrets n'existeraient pas, non plus que les groupes d'influence.  Les maîtresses du roi ont souvent décidé des politiques du prince, et il est vrai que Jésuites et Franc-maçons ont toujours cherché à placer leurs pions au coeur des pouvoirs. Rien de bien neuf, nos grandes écoles appartiennent à ce genre de mafias.

    Mais de là à penser qu'il s'agisse d'un complot est ridicule, les services secrets suffisent en la matière. Ces derniers peuvent effectivement  s'infiltrer dans un gouvernement étranger. Les services russes sont les grands spécialistes du genre. Ils semblent même avoir l'art de manipuler  des personnalités fragiles, comme celle  de Donald Trump par exemple.Cela relève plus du  grand guignol occulte de la politique  que de la théorie du complot et ses délires,  à l'instar par exemple de ces histoires faisant intervenir les Extra-Terrestres dans nos affaires.

    Il est facile de délirer sur le sujet car  effectivement les Ovnis sont une réalité  dérangeante à effets physiques.Mais la réalité de ces effets physiques prouvés ne justifie pas que l'on aille plus loin. Nos observations de termites ne nous permettent pas d'interférer dans la vie de la termitière. De même la relation entre l'intelligence humaine et terrienne et une intelligence plus avancée que la nôtre est régie par des lois que nous ignorons encore. Il n'y a rien d'autre à en dire.

    On pourrait délirer longtemps sur les authentiques réalités cachées, mais pour  ma part je m'intéresse surtout à celles qui concernent l'église catholique. En effet, Le Vatican, lieu d'intrigues et d'espionnage,  est en effet  souvent associé à des délires relevant de la théorie du complot .

    Pour les intégristes le Vatican est infiltré par la Franc-maçonnerie. A l'inverse les gauchistes de la revue catholique "Golias" dénoncent volontiers le rôle occulte de l'Opus Dei. Les uns et les autres ont raison, et tort à la fois, pour une raison simple qui est la lutte permanente au sein de l'église romaine entre conservateurs et progressistes. Un situation propice aux soupçons réciproques et aux délires de quelques-uns. 

    La crise sanitaire n'améliore pas la situation, au contraire  elle accélère le déséquilibre mental du monde et favorise les délires les plus fous. Et si nous aussi nous délirions un peu pour conclure ?

    Et si nous vivions l'Apocalypse ?

     

     

     

     

     

  • Racisme et amour du prochain.

    3271368841.jpgJ'aurais pu illustrer cette note par une image représentant Jésus, l'homme qui, entre tous les grands inspirés, a su le mieux enseigner l'amour de la créature humaine, mais j'ai préféré l'homme universel afin de ne pas me situer sur le terrain uniquement religieux. Il n'y a ni noir ni blanc pour qui pratique l'amour du prochain au-delà de blessures historiques qui ne justifient pas l'abolition  de l'histoire humaine.

    Celle-ci nous apprend que les victimes  deviennent les persécuteurs lorsque leur haine n'est pas remplacée par l'amour du prochain. Cet amour du prochain qui conditionne le progrès dans la lutte contre les comportements racistes.

    C'est ce que Nelson Mandela a compris et appliqué en Afrique du sud, à l'opposé des comportements de ces prétendus anti racistes qui déboulonnent les statues en attendant de pratiquer  la chasse  aux blancs puis celle de ceux qui ne pensent pas comme eux. Déjà lors d'une récente manifestation parisienne un policier noir s'est vu traité de " vendu".

    Tout commentaire est superflu mais la relecture des grands textes inspirés s'impose avant qu'il ne soit trop tard.