http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Actualité en lecture spirituelle

  • Zemmour vs Sifaoui

    i-media-266-eric-zemmour-homme-abattre-588x330.jpgEh oui revoilà  Zemmour l'homme à abattre dont l'influence ne cesse de grandir, et cela à juste titre car ce n'est pas si souvent qu'un homme de média a le courage de dire la vérité au public.

    C'est ainsi, plus vous voulez l'interdire et plus il est entendu. La concurrence de BFM et de RTL l'a bien compris. Rien mieux que Zemmour pour faire éclater l'audience. 

    On comprend donc que Cnews ait eu l'idée de lui donner la parole en l'opposant à Mohamed Sifaoui dans l'émission Face à l'info ( lundi à jeudi de 19 heures à 20 heures ); ce fut l'occasion d'un faux débat entre deux hommes qui veulent la même chose. Le juif Zemmour et le musulman Sifaoui ne demandent qu'à vivre ensemble dans une France apaisée et j'imagine donc qu'après l'émission, et le spectacle derrière eux, ils ont dû prendre un verre au bar de l'antenne.

    J'imagine mais je ne suis pas sûr qu'ils l'aient fait car leurs égos  très surdimensionnés les en ont sans doute empêchés. Mais peut-on faire du spectacle médiatique ou politique sans un égo surdimensionné ? Les sages se taisent et observent en silence

    Pour ce qui est du fond Mohamed Sifaoui représente le meilleur de l'islam de France et j'ai apprécié qu'il ait mentionné les soufis dont la tradition et les enseignements,encore vivants,sont sans doute la clé de l'évolution de l'islam et de son adaptation à la modernité.

    Mais le réalisme juif de Zemmour  a eu beau jeu de rappeler que pour l'heure le soufisme est honni par l'islam institutionnel et obscurantiste qui prévaut dans les sociétés musulmanes et hélas de plus en plus dans nos banlieues. Zemmour a donc appelé  au retour de l'autorité de l'Etat en matière religieuse, même si cela doit faire mal, en particulier s'agissant du voile. C'est lui qui a raison.

    Dommage toutefois qu'il n'ait pas mis en lumière la source du problème, à savoir que l' Etat ne peut exercer son autorité sur un fait religieux qu'il ignore au nom du concept de laïcité. Ce concept est obsolète et détourné dans la France d'aujourd'hui.

    Pour sauver la démocratie et la république il est urgent de reconnaitre le fait religieux et remettre Dieu au coeur du projet sociétal.

    Mais cela  Zemmour est encore trop politiquement correct pour oser le dire.

  • Apocalypse now

    ob_49037d_imagoid.jpgExcusez l'anglais mais le lobby de la fin du monde parle anglais et médiatique, c'est un dossier qui fait de l'audience et la cause de l'Apocalypse a même trouvé sa Jeanne d'Arc. J'ai nommé Greta Thunberg bien sûr.

    Ceci précisé la transition écologique est une urgence même si nos dirigeants n'en sont pas nécessairement convaincus. Les manifestations pour le climat sont donc  justifiées mais il faut savoir raison garder.

     Notez aussi que mon propos n'est ni politique, ni polémique, mais d'abord spirituel. Selon moi  la panique écologique n'est que l'expression d'un manque de foi dans la vie. Cela ne saurait surprendre dans une société matérialiste et sans espoir. Il n'est pas étonnant que Greta Thunberg vienne de Suède, pays particulièrement hédoniste et sécularisé.

    Si donc le mot Dieu gêne  parlons simplement de la Vie avec un grand  V. La Vie qui est un processus intelligent d'adaptation permanente; ce qui est rassurant. La Vie évolue vers le haut comme l'a si bien vu Teilhard de Chardin, elle évolue à travers des crises ou des évolutions lentes.

    Déjà les comportements changent peu à peu et des adaptations apparaissent qui préparent le monde de demain. Celui-ci sera nécessairement écologique et nous contrôlerons le climat.

    Oui mais  c'est déjà trop tard disent les trembleurs de l'Apocalypse.

    Trop tard pour éviter une crise grave certes, mais une crise est souvent nécessaire pour accélérer le mouvement de transition. L'horrible seconde guerre mondiale a accéléré les adaptations technologiques. L'inévitable rupture économico écologique contraindra l'humanité à des comportements plus simples et plus frugaux.

    "N'ayez pas peur" disait Jean-Paul II. Il ne pensait pas à son église en crise bien sûr mais à l'avenir du monde, or curieusement la crise écologique et la crise de l'église catholique vont de pair, signe que l'Esprit est au rendez-vous.( But don't tell anyone they won't believe you !)

    Pour terminer sur l'Apocalypse je rappelle  le texte de Saint Jean car il est optimiste.

    "Et je ferai toutes choses nouvelles"  Apocalypse de St Jean  II

     

     

     

  • Le couteau d'Abraham.

    agneau1.jpgJudaïsme,christianisme et islam se réclament  de leur filiation à  Abraham au point que les trois religions sont appelées les religions abrahamiques. Toutes remontent au sacrifice d'Abraham qui remplaça la mort rituelle de l'être humain par celle d'un mouton.

     Puis le judaïsme créa la maison de Dieu, le Temple de Jérusalem où en permanence grillaient  les viandes offertes en sacrifice. Après la destruction du Temple le judaïsme  abandonna la pratique rituelle sacrificielle.

    Le christianisme la réinstitua en l'historicisant et en la situant au plan symbolique. L'eucharistie est en effet un sacrifice humain. Jésus est l'agneau de Dieu sacrifié pour le salut de l'humanité. Chaque dimanche les fidèles boivent le sang du Christ et mangent son corps, cela est particulièrement le cas lorsqu'ils communient sous les espèces consacrées du pain et du vin. La notion de présence réelle dans l'hostie souligne la réalité du sacrifice, fût-il symbolique.

    Dernier venu l'islam se veut la réforme et l'accomplissement du judaïsme et du christianisme selon le dernier des Prophètes que serait Mahomet. Pourtant loin d'innover, l'islam revient à la tradition du sacrifice rituel du mouton et instaure la fête de l'Aïd, véritable marqueur culturel.

     Et de fait, l'égorgement  (ou le geste qui le simule) est une pratique que l'on associe à l'islam. Les images épouvantables des égorgements diffusées par l'Etat Islamique, tout comme le couteau en porcelaine du tueur de la préfecture de police de  Paris, nous le rappellent également.

    Nier le caractère régressif de l'islam ressort d'un aveuglement stupide, mais ce serait  douter de Dieu que d'oublier que l'islam peut aussi être une voie spirituelle  s'il est pratiqué  dans l'amour de Dieu et du prochain comme l'enseignent les maîtres soufis. 

    Il revient à l'Etat de confisquer le couteau d'Abraham et aux trois religions de reconstruire ensemble un Temple  de sagesse et de foi, une Maison Dieu où  l'on cesserait enfin de sacrifier des boucs émissaires pour se contenter de louer Dieu en lui demandant pardon pour la folie du genre humain.