http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Islam - Page 4

  • The fall of Kabul

    images(155).jpgKabul has fallen. Rudyard Kipling must have turned in his grave because Kabul ever was the limit to the white man's dreams and ambitions. There Alexander the Great 's vision of uniting the West to the East turned into an oriental mirage. History repeats itself.

    August 15 th 2021.The Talibans are slithering into the city. Following the English  Imperialists, the Russian Communists, the idealistic Americans are in turn laying down the white man's burden and leaving  on their tiptoes.

    Beyond the political and human consequences, the fall of Kabul has a huge symbolic echo. It illustrates the victory of Islam over liberal democracy.

    It was indeed predictable that those who were ready to die for God would defeat those who did not want to fight and  relied on us to do the fighting. They were supposed to be supporting our liberal democracy. But as a matter of fact they were often corrupt and merely saw in our lifestyle cell phones, crazy music, easy money and easy girls.

    Not all fortunately, but are we supposed to welcome them if they are not ready to go back home to resume the fight ? If their sole ambition is to stay with us the way they want and at our cost ?

    We are responsible for this mess because we misused our science and technology, as well as our moral liberty in the ignorance of God ans His laws.

    Now it his in His Name the West has to fight back, just to survive and not to impose a decadent libertarian liberal democracy, the very model which caused our defeat. Our defeat, because the American defeat is ours. It is the defeat of this western Empire France is part of, this France from which we may expect  a healthy reaction and renewal in the name of Almigthy  God.

    T like Talibans ? No like Templars !..

  • Chute de Kaboul.

    images(155).jpg Kaboul est tombé. Rudyard  Kipling a dû se retourner dans sa tombe car c'est à Kaboul que l'homme blanc a porté le plus loin ses idéaux et ses ambitions. Celle d'Alexandre le Grand  y avait trouvé les limites de son grand rêve d'unir  l'Orient et l'Occident qui s'avéra n'être qu'un mirage oriental. L'histoire se répète.

    15 août 2021 les Talibans entrent dans Kaboul. Après les Anglais colonialistes, les Russes communistes, les Américains idéalistes déposent à leur tour le fardeau de l'homme blanc et se retirent sur la pointe de pieds.

    Au-delà de ses conséquences politiques et humaines, la chute de Kaboul a une immense portée symbolique. Elle symbolise la victoire de l'Islam obscurantiste sur la démocratie libérale.

    Il était pourtant prévisible que ceux qui étaient prêts à mourir pour Dieu vaincraient ceux qui n'avaient pas envie de se battre et qui comptaient sur nous pour le faire à leur place. Ceux-là étaient, parait-il,  partisans de notre démocratie libérale. En fait, souvent corrompus  ils ne voyaient dans notre modèle que le téléphone portable, nos musiques infernales, l'argent et les femmes faciles.

    Pas tous heureusement,  mais devons-nous les accueillir s'ils ne sont pas prêts à repartir chez eux pour reprendre  le combat ? Si leur seule  ambition  est  de  vivre chez nous à leur guise et à nos frais ?

    Nous sommes responsables de cette débandade parce que nous avons mésusé de nos Lumières et de notre liberté dans l'oubli de Dieu. C'est en son nom que l'Occident doit se battre désormais, pour survivre, et non pour imposer la démocratie libérale libertaire décadente. C'est en effet ce modèle libéral  libertaire qui a entrainé  notre défaite, je dis bien notre défaite, car la défaite des Américains est aussi la nôtre. Elle est celle de l'Empire d'Occident auquel  appartient la France d'où viendra peut-être un sursaut et un projet régénérateur et cela au nom du Dieu tout puissant.

    T comme talibans ? Non comme templiers !

     

  • Un miracle pas très catholique.

    220px-OrthodoxCross(black,contoured).svg.pngLes médias qui rendent compte des incendies cataclysmiques de Grèce  n'ont pas rapporté le fait. Dommage car il s'agit peut-être d'un miracle, pas très catholique certes, mais d'un miracle si les faits et les sources sont dûment vérifiés.

    Voici des extraits du communiqué publié le 7 août par le métropolite  Chrysostome, de Chalcis, capitale de l'Eubée, cette île ravagée par les flammes et en cours d'évacuation partielle.

    " Hier soir a été donné l'ordre d'évacuer Neo Prokopi…..les pères Nicolas Vernezos et Dimitri Paterakis ...(ont alors porté )…. en procession  dans le village les icônes de Saint Jean le Russe et des saints Constantin et Hélène, en demandant l'aide du ciel. Ils étaient suivis de quelques hommes qui étaient restés pour lutter contre l'incendie. Le lendemain vers 5 heures un nuage est apparu au-dessus de Neo Prokopi et, miracle, il a commencé à pleuvoir….Jusqu'à présent le village de Neo Prokopi est intact, la lutte contre l'incendie dans les environs et plus loin continue. Nous communiquons cela pour la gloire de Dieu,  sans aucun commentaire...puisque nos saints luttent à nos côtés"

    Information complémentaire   

    Neo Prokopi est un sanctuaire vénéré dédié à Jean le Russe, un soldat du Tsar prisonnier des Turcs qui occupaient alors la Grèce. Jean refusa de devenir musulman sous la torture et dut ensuite vivre comme une bête dans une étable. A sa mort  (1730 ) son corps ne se putréfia pas et donna l'occasion à la création d'un sanctuaire lorsque les Grecs se libérèrent des Turcs musulmans. De nombreux russes viennent aujourd'hui en pèlerinage à Neo Prokopi.

    Commentaire.

    La non putréfaction des corps est un phénomène avéré dans toutes les religions, le phénomène est peut être lié au régime alimentaire ascétique.

    La formation d'un nuage au-dessus du sanctuaire peut aussi avoir des causes naturelles,  mais dans tous les cas il relève de ce que Carl Jung appelle une  coïncidence signifiante. Ce n'est pas l'explication causale qui importe mais bien le signe.

    Dans tous les cas une histoire pas très catholique,  mais rassurante en ce temps de folie.

    Dieu est avec nous ! Cela devrait rassurer les catholiques traditionnels, en plein désarroi pour des histoires de latin de sacristie sans importance.

    Puissent-ils comprendre que   Dieu n'a pas besoin d'un pape pour se manifester ! Puissent ils vivre leur foi comme ils l'entendent et chanter la louange de Dieu en toutes langues, sans oublier le Latin bien entendu !