http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Judaïsme

  • Le christianisme et le Temple.

    400px-Dome_of_the_rock_distance.jpgLe terme Temple est omniprésent dans la culture protestante au point que le lieu de culte protestant est le temple et non l'église. En fait le protestantisme est beaucoup plus judéo chrétien que le catholicisme en raison de son ancrage biblique  plus affirmé que dans la variante césaro papiste du christianisme.

    Au cœur du lien au Temple juif il y a la personne de Jésus.

    Celui-ci était d'abord un Juif  et à ce titre le nouveau né Jésus fut présenté au Temple comme il était coutume. Plus tard le Jésus  qui prêchait la réforme spirituelle d'Israël s'opposa violemment au mercantilisme de la religion israélite ancrée dans le service du Temple, source de nombreux bénéfices et privilèges. Plus tard, peu avant sa mort, on prétend qu'il affirma pouvoir détruire le Temple et le rebâtir en trois jours. Vraies ou fausses, rapportées ou non, les paroles de Jésus sont désormais celles du dieu chrétien qui abolit la religion du Temple et la reconstruit à sa façon.

    Deux mille ans plus tard les Juifs ultra orthodoxes attendent la venue du Messie et la reconstruction du Temple, suivis en cela par les chrétiens apocalyptiques qui voient dans le monde d'aujourd'hui le fin des temps et le retour proche du Christ. A noter enfin que pour nombre de musulmans, voire certains dirigeants iraniens ou saoudiens, la destruction d'Israël est synonyme de fin des temps et d'hégémonie de l'islam sur l'esplanade des mosquées à Jérusalem, esplanade des mosquées qui n'est autre que le Mont du Temple des Juifs (et aussi  des chrétiens soucieux de vérité historique). Une histoire compliquée donc, mais un dossier très sérieux à suivre de près.

  • Israël et le troisième Temple.

    images (1).jpgL'idée de la reconstruction du Temple fait son chemin et pas seulement parmi les juifs religieux ultra orthodoxes. L'Institut du Mont du Temple  recueille des fonds et travaille à la reconstruction matérielle de l'édifice.  En février 2017 le  Times Israel   a rapporté des propos du Grand Rabbin d'Israël, David Lau, déclarant voir le Temple reconstruit sur le Mont du Temple à Jérusalem. En 2018 l'élection de Trump et de Bolsanaro encouragent les espoirs avec les transferts  à Jérusalem des ambassades des USA et du Brésil , ainsi que celle d' Australie prochainement.

    Rappelons que le Mont du Temple est appelé Esplanade des Mosquées dans les médias français, et cela contrairement à la vérité historique rappelée par le Secretaire de l'ONU  Antonio Guterres lors d'un entretien diffusé en janvier 2017. Dans cet entretien, il rappelait  "qu'il était clair d'un point de vue historique que le temple détruit par les Romains  sur le mont du même nom était un temple juif"; ce qui provoqua la colère des Palestiniens. Dossier d'une brûlante actualité à suivre.

    Rappels religieux sur le sujet.

    Pour les Juifs le Messie viendra après la construction du  Temple ( le 3 è donc)

    Certains chrétienss pensent que le 3è temple abritera l'anté-Christ avant le chaos et le retour de Jésus.

    Pour conclure rationnellement sur le sujet il faut rappeler que les musulmans sont aussi des monothéistes et qu'ils sont  concernés par la question. C'est d'ailleurs ce que pense le Grand Rabbin d' Israël  pour qui " il ne sera pas nécessaire d'enlever l'un des lieux saints musulmans qui se trouvent sur le Mont du Temple, où il y a beaucoup de place pour les Juifs, les Chrétiens , les Musulmans, tout le monde"

    Rappelons aussi que les pauvres chevaliers du Christ furent appelés  les Templiers après qu'ils  furent logés dans un coin de l' actuelle esplanade, sacrée pour les trois monothéismes.

  • Des fumées de Satan au vapotage religieux.

    images.jpg"Les fumées de Satan" est le titre d'un ouvrage de Michel de Saint Pierre paru en 1976 . L'auteur intégriste y décrit la déliquescence institutionnelle du catholicisme après Vatican II.

    1976 fut aussi l'année de la création d'Apple par Steve Job.

    1976 marque la fin d'un monde pour Michel de Saint Pierre et les intégristes catholiques, le début d'un autre pour les adeptes du tout  à l'égo  numérique.

    Près d'un demi siècle après, les intégristes ont organisé leurs petites sectes dans ce qui reste de l'institution ,ou à côté d'elle, tandis qu'Apple en  achève la démolition avec ses  pieuses applis.. Celles-ci permettent à tout un chacun de s'inventer une religion à la carte, programmée sur smartphone. Plus besoin de curés rabbins ou autres imams, me voici devenu curé ou bonze selon mes heures ou mes choix !

    Et si toutes ces nouveautés techno religieuses n'étaient elles aussi que fumée opiacée et illusion ? Religion et drogue sont parfois associées, si bien que  désormais l'opium du peuple (la religion selon Marx)  pourrait bien s'apparenter à ...du vapotage électronique ...On n'arrête pas le progrès !

    Quant aux clercs ils prêchent dans le désert, notre  pape gauchiste  en est réduit à  des gesticulations bien pensantes, comme le clerc  laïc Mélenchon.

    Et Dieu  dans tout ça ? Il est toujours là aux commandes, et l'univers tourne rond, soyez sans inquiétude et gardez la foi en la Vie !  Aux dernières nouvelles scientifiques, les savants commencent à soupçonner la dimension quantique de l'âme et donc son éternité. Enthousiasmant non !