http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le catholicisme est-il une religion qui se termine ?

images (2).jpgCe n'est pas moi qui pose la question mais le blog Belgicatho (12 février  2021). Qu'une telle question soit posée sur un Blog ultra papiste illustre le désarroi des catholiques. Condoléances  bien sûr  mais ce n'est pas  si grave, car le catholicisme spaghetti à la romaine n'est ni le catholicisme ni encore moins tout le christianisme. Nous en reparlerons mais d'abord le constat.

 Le pape a beau scruter l'horizon, il est comme sœur Anne, il ne voit rien venir et ne peut que constater l'inexorable déclin de son institution et de son pouvoir. Des esprits éclairés l'avaient compris il y a déjà près d'une demi siècle. Parmi eux il faut classer l'écrivain Louis Pauwels.

Voici ce que pensait ce solide Flamand  à la fin du 20 è siècle, alors que sévissait déjà, et follement, le catho gauchisme. Aujourd'hui avec le pape François à la tête de l'institution, c'est encore pire; ce qui rend  les réflexions et analyses de Louis Pauwels douloureusement actuelles. Quelques échantillons ci-dessous.

Sur le rôle de l'Eglise : " L'Eglise..................un effort sublime pour contenir la folie chrétienne"

Sur  les délires de certains milieux catholiques de gauche " L'Eglise qui agonise revoit son enfance"

Sur les conséquences de la déchristianisation :  "Chaque fois que le christianisme, s'efface l'idée de bonheur resurgit"  (Dans un Occident obsédé par l'idée du bonheur dans l'ignorance de Dieu)

Sur l'évolution eschatologique de l'Histoire humaine  : "il ne faut pas trop compter sur Dieu, mais peut-être que Dieu compte sur nous "

Par cette phrase Louis Pauwels démontre qu'il était  un chrétien qui avait compris le sens profond du christianisme. Après 2000 ans de tragi comédie papiste et alors que le rideau du théâtre romain s'abaisse sur la dernière pièce de la Commedia della Arte, il nous invite à voir plus loin, à revenir à la réalité et à affronter l'avenir avec courage sous le regard d'un Dieu qui nous laisse libre et fait confiance à notre maturité spirituelle.

Aux chrétiens de réinventer un catholicisme non romain, une Eglise qui n'existe pas seulement à l'intérieur des murs étroits du Vatican ! 

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel