http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tout comprendre mais ne pas tout pardonner

150px-Hazard_T_svg.pngAprès la dernière horreur islamiste de Conflans Sainte  Honorine, nous allons avoir une fois de plus les jérémiades, les marches blanches et les doctes analyses, mais une fois de plus les actes ne suivront pas et la violence non combattue s'accroitra.

Et il en sera ainsi aussi longtemps que, faute de croire en Dieu, la société hédoniste et matérialiste de l'Occident refusera de voir en face  la mort et  la réalité tragique de la vie.

Et il en sera ainsi aussi longtemps que l'amour du prochain prêché par le Christ, sera dévoyé dans  l'humanitarisme et  la repentance.

C'est Christine Taubira qui justifie à l'avance l'acte terroriste, lorsqu'elle écrit dans son livre testament destiné à la jeunesse, je cite :"il faut savoir comprendre pour anticiper et redonner du sens au monde " d'où sa politique qui peut se résumer au mariage pour tous et à la prison pour personne. D'où aussi la réponse des banlieues :" le sens du monde c'est l'islam"

Mais il est vrai aussi que bien avant Christine Taubira,  Mme de Staël avait écrit "Tout comprendre c'est tout pardonner"; c'est ce qui désarma le bras de Louis XVI. Il avait tout compris mais il était faible, c'est pourquoi il refusa de faire tirer sur la foule des faubourgs ( les banlieues de l'époque ). I

Il avait oublié le vieil adage : "Poignez vilain il vous oindra !  Oignez vilain il vous poindra !"  Traduction en français moderne " Nique les tarés ils te kifferont ! Kiffe les tarés ils te niqueront !"

  Pour ce qui est de Louis XVI on connait la suite, en ce qui nous concerne elle  dépendra de notre aptitude à voir la mort en face en acceptant la peine de vivre qui va avec.

Car s'il est vrai qu'il faut tout comprendre, ce n'est pas pour tout pardonner, mais  pour mieux agir et combattre le mal quand cela est nécessaire. Puissent Emmanuel Macron  et les nations européennes sortir enfin de leur  mortel délire humanitaire !

Écrire un commentaire

Optionnel