http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Laïcité ou la dernière vache sacrée française

images (22).jpgLe culte des vaches sacrées n'est pas propre à l'Inde, il est  aussi une spécificité française. C'est  une sorte de religion de l'abstraction au détriment du  réel; cela s'appelle " l'exception culturelle " française. Cela justifie bien des impostures artistiques; ce qui n'est pas grave. Mais cele devient grave lorsqu'il s'agit des problèmes sociétaux. Dans cette perspective la laïcité apparait alors comme un dangereux rêve de songe-creux.

Selon ce principe l'Etat ignore le fait religieux, il ne connait que des citoyens français libres de pratiquer la religion de leur choix ou de n'en point avoir. Bel idéal en effet mais l'Etat se rend ainsi aveugle sur la situation du pays réel. Les bons citoyens pratiquant tranquillement leur religion sont certes l'immense majorité mais la non reconnaissance du fait religieux par l'Etat laisse le champ libre au développement de l'extrémisme.

S'agissant de l'islam cela revient même à faire  la politique de l'autruche en ignorant le fait géopoliique majeur qu'il représente désormais. Cet aveuglement étatique volontaire qu'est la laïcité explique  que l'appareil d' Etat lui-même puisse être gangrené par les dérives du fait religieux, le récent attentat islamiste de la Préfecture de Paris en est la triste démonstration.

A l'inverse de cet aveuglement, un Etat responsable reconnaitrait et organiserait  le fait religieux selon un modèle concordataire adapté ( pas de fonctionnarisation des agents des cultes )impliquant une loyauté non négociable envers l'Etat . Cela signifierait par exemple qu'un salafiste ne pourrait en aucun cas accéder à la fonction publique.

Non à la laïcité aveugle ! Respect des croyants qui servent Dieu et la France !

 

 

Écrire un commentaire

Optionnel