http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un catholique parle aux catholiques.

 sans-titre.pngMode d'emploi de cette rubrique 

Elle s'adresse à toutes celles et ceux comme moi qui ont été baptisés dans l'église catholique romaine sans que personne nous ait jamais demandé notre avis. Statistiquement vous êtes et je suis comptés parmi ce milliard et quelques 228 millions de catholiques recensés dans le monde en 2012, tendance à la hausse puisqu'en 2013 nous étions 2,12 % de plus. Je n'ai pas les dernières stats et peu importe !Le  fait est que nous faisons partie de la statistique et que jamais personne ni à vous ni à moi, ne nous a demandé notre avis sur cette église à laquelle nous appartenons parait-il.

 

En ce qui me concerne j'ai des doutes car je suis divorcé et remarié et je ne suis plus censé être en communion avec cette église. Pourtant je reste dans les statistiques. Faudrait savoir.....J'en suis ou j'en suis pas ?

Mais comme on ne m'a jamais demandé mon avis dans cette église à laquelle je suis censé appartenir, eh bien je vais désormais le donner régulièrement. Dans cette rubrique intitulée "un catholique parle aux catholiques" je dirai ce que pense un catholique de libre pensée et de bonnes mœurs, du moins autant que faire se peut. Nombreux sont dans mon cas et ils se reconnaitront dans ma prise de libre parole.

A + sur les toits avec les chats de gouttière et les pirates de la pensée libre.

Thème du jour   Faut-il évangéliser les musulmans ?

Le 4 et 5 février s'est tenu à Lyon , dans les locaux de la paroisse de Notre Dame de Bellecombe, le forum " Jésus le Messie" sur le thème " se former pour annoncer la Bonne Nouvelle du Christ aux musulmans"

" On a l'impression de revenir au temps des croisades" a protesté le recteur de la Grande Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane.

Gênante l'attitude du cardinal Philippe Barbarin qui n'a pas réagi; ce qui est une façon peu courageuse de ne pas assumer sa foi chrétienne. Pourtant le Salafisme n'est rien d'autre qu'une entreprise de conversion à l'islam. On peut comprendre la démarche inverse à l'heure où nombreux sont les musulmans qui se convertissent secrètement au christianisme ( surtout évangélique )

Point de vue du Vieux Templier

Au plan théologique toute entreprise de conversion dans quelque sens que ce soit est un non respect de la personne et du libre jeu de la conscience. L'important est non seulement le dialogue interreligieux mais surtout l'action et la prière commune au service d'une humanité en quête du Dieu vivant au cœur de la conscience.

Qui peut dire qui est chrétien ou qui est musulman ? Un soufi sera souvent considéré comme chrétien par des musulmans rigoristes, inversement les templiers furent parfois considérés comme crypto musulmans parce qu'au contact de l'islam leur idée de Jésus était moins naive et simpliste que celle des catholiques de l'époque. Aujourd'hui la confrontation des cultures est inévitable et peut être source d'enrichissement au-delà des conflits.

Question aux croyants  Suis-je musulman ou chrétien ?  Voici l'essentiel de ma foi :

Il n'y a de Dieu que Dieu et  tout homme est son prophète sur le modèle de Jésus, fils de l'homme et de Dieu.

Il faut prier le matin à midi et le soir en son âme et conscience

Il faut faire un pèlerinage une fois dans sa vie. Le mien me conduisit à St Jacques de Compostelle

Il faut être solidaire de ses semblables en sachant partager ne fut ce qu'une humble aumône.

Il faut pratiquer la maîtrise de son corps et de son âme par le jeûne, la chasteté et l'hygiène mentale. Conditions du bien-être du corps et de l'âme.

 

Écrire un commentaire

Optionnel