http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Zemmour, le pape et l'enfant de choeur.

images (2).jpgSur C8 le 28 novembre Eric Zemmour a décrit le pape François comme un homme de gauche anti européen qui prépare l'islamisation de l'Europe. Un peu réducteur mais globalement vrai s'agissant de calamity  François. Mais il  y  plus grave à son sujet, à savoir  son incapacité à  obstruer les voies d'eau de la barque. Il écope certes comme il peut mais la barque s'enfonce irrémédiablement. Sur le sujet qu'il me soit permis de faire connaitre  l'opinion  de l'enfant de choeur que je suis.

Comme Jean-Paul II et avec le même succès auprès des médias, François est un grand comédien qui masque les problèmes de fond de l'institution  sous le cache misère du spectacle médiatique et politiquement correct. Mais après le spectacle et dans les coulisses  l'Eglise n'est plus qu'un champ de ruines théologique et un pouvoir moral déconsidéré.  Tout est dit et ce n'est pas le pape qui peut y changer grand chose. L'impression prévaut qu'il assure le spectacle comme il peut  en scrutant   l'horizon où il voit monter les nuages noirs de la tempête.

 Le pape ne peut plus prétendre parler Urbi et Orbi au nom d'un simple  discours religieux parmi tant d'autres. Peut-être devrait il se contenter d'être l'évêque de Rome  à l'heure où l'unité du catholicisme n'est  pas dans sa personne mais dans l'universalité du message de Jésus en  dehors de tout dogmatisme ?

Je soupçonne qu'il en serait d'accord car il semble de plus en plus lassé de jouer le personnage de fiction que lui imposent l'histoire de l'institution et  les intérêts de la bureaucratie vaticane.

Pas chiche ! Qu'attend il pour agir enfin ? Agir c'est à dire démissionner, dénonçer la fiction papale et se déclarer simple évêque de Rome ?

Écrire un commentaire

Optionnel