http://le-vieux-templier.hautetfort.com/

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • The Grand Design (ref 06)

    51512555-tete-de-pythagore - Copie.jpgTo whom it may concern.

    My son in law happens to be a  promising brain who does research work at Imperial College in London.  But may be he is not  so smart after all. First he married a little pest who happens to be my cherished daughter, and second he grossly overestimated the old  fool I am. As a Christmas present he offered me Stephen Hawkings' latest book "The Grand Design".

    Because I am an old fool  I was stupid enough to face the challenge of reading " The Grand Design". Even though I have some notions about quantic physics, I humbly admit I was not able to understand much about the Model-dependent-theory, the multiverse, the top-down theory and the sort of stuff that makes my son in law vibrate. There are not many like him, they  are about eighty in the whole world, who are able to communicate on that sort of thing.

    And yet even though I am an old fool I feel enthusiastic about this book. To put it simple I did not understand the words but I liked the music of this book. The music of the stars of ancient religion.

    That 's the core of it : it 's all about religion. But in this book the word religion is taboo, like the word God. A scientist wouldn't like to look like a poet if he used the taboo word. And yet André Breton would appreciate the surrealistic stuff you can read in this book. Let me quote page 227 and you will understand what I mean :

     " Because there is a law like gravity the universe can and will create itself from nothing....   spontaneous creation is the reason why there is something rather than nothing, why the universe exists, why we exist. It is not necessary to invoke God to light the blue touch paper and set the universe going"

    Comment  There is indeed no need to invoke God but why is there such a law that creates a universe out of nothing ? And what is the Grand Design for ? 

    I like the music of the book because it is the music of angels chanting God's glory in the multiverse. This is my religious bias, it is an a priori, just as the book concludes on an atheistic a priori. Religion and science are rooted in a priori.

    But since neither religion nor science can bring any certainty you cannot escape Pascal's bet to account for the Grand Design. As for me I bet on God and on a rational religion.  I will tell you more about it in the next post (ref 07).

     

  • La religion , la science et le problème de la vérité( ref 05)

    saint_celestin3.jpgJ'aime bien saint Célestin dont le tableau est censé montrer la voie à ceux qui cherchent le trésor des Templiers dans la vallée du Verdon, du côté de Trigance. Je n'ai ni cette ambition ni cette illusion car la vérité est un trésor inaccessible par définition, elle est changeante et relative et n'a rien d'absolu, tout comme la religion et la science.

    Mais science et progrès spirituel vont de pair. Ce sera l'objet de la note n° 6 en anglais intitulée The Grand Design d'après le dernier livre de Stephen Hawking.

  • La Religion et l'unité des monothéismes.(rf04)

    images (10).jpgPeu importe les directions religieuses car il n'y a que la Religion, diverse selon les cultures et née de l'aspiration humaine à être relié à l'univers, à l'universel et à ses semblables. La Religion est ce qui vous relie à la Vie. Les religions évoluent ou disparaissent mais la Religion reste car elle est inscrite au cœur de la conscience.

    Les mystiques expérimentent la Religion et ils la vivent dans l' Un, mais la diversité des cultures entraine celle des religions. Comment vivre alors avec cette diversité ? Si vous n'avez pas de religion et même si vous vous croyez athée, faites vous votre religion, reliez-vous à l'Eternel en votre  âme et conscience. Et si vous êtes né dans une religion, restez-y. Mais il vous faudra l'oublier, la dépasser  et surtout  apprendre à comprendre et à respecter la religion des autres. Ce dépassement est d'ailleurs absolument nécessaire aujourd'hui à l'heure de la mondialisation religieuse et de la globalisation spirituelle

     Pour nous limiter aux monothéismes la question de leur vivre ensemble devient vitale à l'heure où nous assistons à un renouveau islamique qui provoque un rejet croissant des musulmans dans  les sociétés modernes, ex chrétiennes pour la plupart. Dommage, car avec ses cinq piliers fondamentaux, l'islam a beaucoup à apporter, il résume l'essentiel de la  Religion : L'unicité et le mystère de Dieu, la prière quotidienne, le jeûne (ou maitrise du corps ), le pèlerinage qui apprend à comprendre la relativité et la précarité de notre passage sur terre, et enfin l'aumône ce vieux mot qui nous rappelle le devoir de solidarité active envers nos semblables. Et pourtant l'islam pose problème car il n'est qu'une religion et non la Religion comme il le prétend. Pour être la Religion il lui faut aussi intégrer l'esprit critique et surtout apprendre à respecter ses origines judéo-chrétiennes.

    C'est la tradition prophétique  du judaïsme qui a appelé  le prophète Mahomet. Quant à Jésus il fut effectivement un modèle de sainteté et peu importe ce que les théologiens ont ensuite raconté sur lui. Toute religion raconte des histoires à dormir debout. Qu'importe que Marie ne fût pas vierge et que Mahomet ne soit pas monté au Ciel sur un âne. Les histoires à dormir debout émerveillent le bon peuple qui en demande toujours plus en ce domaine.  Ce n'est pas grave, l'important est de vivre la Religion dans l'amour du prochain. Toute théologie n'est finalement que littérature et illusion littéraire,  maya comme disent les bouddhistes. Le Christianisme le rappelle d'ailleurs  dans l'évangile de St Jean  qui commence en nous donnant la clé de la Religion :" Au début était le Verbe" le Verbe c'est à dire le Mot . Ne soyons donc plus dupes des mots et de la littérature théologique, même s'il n'est pas possible de s'en passer pour vivre dans une religion. Mais l'important c'est d'être religieux, relié à l'Eternel et à la Vie en son âme et conscience.